Pollia japonica, pollie du Japon

Pollia japonica, pollie du Japon

Pollia japonica, c’est la « misère » mais XXL et rustique, pour les jardins exotiques en tout climat et sans se fatiguer. Vous allez l’adorer ! En savoir plus.

 

 

 

12.00

Poids 1.5 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque cette plante sera à nouveau disponible !

Rupture de stock

Pollia japonica est une sorte de misère géante, bien rustique et exotique, facile à cultiver : tout ce qu’on aime !

Pollia japonica, l’exotisme sans se fatiguer

La pollie du Japon, Pollia japonica, est une plante vivace qui disparaît en hiver, mais réapparaît au printemps par son rhizome charnu. Elle est remarquable par ses rosettes de feuilles lustrées et pointues, portées par une tige qui rappelle certaines misères tropicales comme Dichorisandra thyrsiflora. Pollia japonica produit une hampe de fleurs blanches en automne, ce qui ne gâte rien.

L’ombre et le sous-bois, c’est pour Pollia japonica

Pollia japonica est avant tout une plante de lisière, comme pas mal de plantes d’Asie tempérée et que l’on cultive sous nos latitudes. Elle drageonne un peu mais sans devenir envahissante, et trouve sa place parmi ses compagne, au premier rang desquelles se trouvent les fougères et l’iris bambou. Pollia est parfaitement rustique et ne pose pas la question de la protection hivernale. Mais si vous lui offrez un paillis de feuilles mortes, alors là, vous l’aurez vraiment dans la poche !

bandeau_separateur

Comment cultiver Pollia japonica, la pollie du Japon

Taille adulte 60 cm au maximum, souvent un peu moins, s’étale sur un mètre voir plus.

Exposition ombre ou mi-ombre, n’aime pas le soleil

Sol humifère, frais et pas trop collant

Plantation mars à octobre dans l’idéal, possible en théorie toute l’année (mais est en repos de novembre à mars)

Adore… un sol de sous-bois, avec une litière épaisse, des feuilles mortes à gogo, et un sol pas trop sec en été.

Déteste… le soleil, la sécheresse et les jardiniers maniaques car elle aime quand même se dégourdir les racines chez les voisines.

Le truc pour la réussir Plantez-la avec un paillis de compost pas complètement mûr ou des tiges vertes broyées (BRF en sève).

Espacement 1 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer