Lin de Nouvelle-Zélande panaché – Phormium tenax ‘Variegatum’

Le lin de Nouvelle-Zélande panaché, Phormium tenax ‘Variegatum’, fait partie de ces valeurs sûres, que l’on peut planter dans de nombreuses régions. Une variété lumineuse, idéale pour les jardins exotiques ! En savoir plus.

Intérêt :

feuillage à motif,feuillage exotique,résistance au vent,résistance aux embruns

Taille de la plante expédiée :

éventail en pot de 3 l, feuilles de 80 cm

Type de plante :

vivace à feuilles persistantes

12.90

En stock

Phormium tenax ‘Variegatum’ est la version panachée du lin de Nouvelle-Zélande type, que nous vous proposons aussi. Le lin de Nouvelle-Zélande panaché se distingue de la forme verte par plusieurs traits de caractère. Il s’emploie donc de façon différente.

Le lin de Nouvelle-Zélande panaché, des rais de lumière

La première de ses caractéristiques est son développement plus petit. Ses feuilles culminent à 1,50 m et il forme une touffe large de 1,5 m à 2 m de large, au maximum. Comme son frère, le lin de Nouvelle-Zélande entièrement vert, ses feuilles sont dressées, verticales, ployant uniquement à leur extrémité. Ses feuilles sont un peu plus minces, puisqu’elles atteignent 8 à 10 cm de large. Elles sont parcourues de bandes vertes alternant avec un blanc-jaune très lumineux. Le lin de Nouvelle-Zélande panaché est aussi moins résistant au froid que son frère entièrement vert : en dessous de -14°C, ça sent le roussi pour lui. Et comme ses feuilles sont panachées, il demande beaucoup de lumière. À la mi-ombre, il a tendance à végéter. Enfin, il fleurit peu dans les jardins de la côte Ouest et rarement dans le Sud.

Malgré cette délicatesse – mais à côté de Phormium tenax, une force de la nature, comment ne pas paraître ainsi ?- Phormium tenax ‘Variegatum’ est une plante précieuse pour le jardin exotique. Il apporte de la lumière dans une composition de feuillage, anime une végétation luxuriante et forme un contraste étonnant avec les teintes sombres, y compris celle de la forme entièrement verte. Mariez-le à un palmier-chanvre, à un palmetto à feuilles bleues, à un bananier de jardin et votre tableau du douanier Rousseau est constitué pour l’essentiel.

À ne pas confondre : Phormium tenax ‘Variegatum’ est la forme panachée de Phormium tenax. Les autres phormiums panachés, notamment de rose, sont des hybrides incluant l’autre espèce de Phormium (P. cookianum). Mais ces formes, très attrayantes, ne sont pas rustiques, sauf pour le littoral atlantique et méditerranéen. En dessous de -6°C à -10°C selon les variétés, elles rendent leur tablier, sans repartie de la souche. À l’intérieur des terres, en variété à feuilles panachées, seul Phormium tenax ‘Variegatum passera l’hiver.

Comment cultiver le lin de Nouvelle-Zélande panaché

Taille adulte
2 m en hauteur, parfois un peu moins, et autant en largeur mais au bout d’un temps long (15 ans).

Exposition
Plein soleil, supporte la mi-ombre en région sèche en été.

Sol
Riche et profond, humide ou frais mais pas trop sec.

Plantation
Toute l’année

Adore…
Le compost et l’engrais, car c’est une plante gloutonne.

Déteste…
Les emplacements cuisants en été, qui le font souffrir de la sécheresse.

Le truc pour le réussir
Déposez un paillis de feuilles mortes à son pied en automne (broyez-les à la tondeuse), qui le nourrira une fois le printemps venu. En saison, cachez les tontes de gazon derrière la touffe.

Espacement
1,50 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer