Melianthus villosus – mélianthe velu

Melianthus villosus – mélianthe velu

Découvrez Melianthus villosus, le mélianthe velu, un arbuste sud-africain au feuillage doux et à l’étonnante floraison. Résiste jusqu’à -12°C. En savoir plus.

15.00

Poids 2 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Melianthus villosus, pour faire court, c’est du miel et de la soie ! Cet arbrisseau d’Afrique du Sud étonne autant par ses feuilles que par sa floraison…

Melianthus villosus, le petit cousin

Dans le genre Melianthus, c’est surtout Melianthus major que l’on connaît et que l’on cultive. Cette sorte de grande vivace arbustive a des feuilles au bord finement denté, que l’on retrouve chez Melianthus villosus. Mais ce dernier a des feuilles couvertes d’un fin duvet (alors qu’elles ont parfaitement glabres chez Melianthus major). Melianthus villosus a des feuilles vertes, légèrement ployantes, qui leur donne un bel effet de drapé. Voilà pour la soie chez cette plante.

L’étonnante floraison des mélianthes

Melianthus villosus fleurit à partir de la 3ème année, en un épi dont la couleur est difficile à décrire, entre le mauve et l’acajou. Chez tous les mélianthes, la floraison prend des couleurs insolites et celui-ci n’échappe pas à la règle. La fleur est très nectarifère, d’où le nom du genre, littéralement “fleur à miel”. Melianthus villosus attire les butineurs les plus avides et chez les mélianthes, il n’est pas rare qu’un passereau vienne siroter un petit coup. L’épi foncé se déploie bien au-dessus du feuillage, en une sorte de trompe d’abord courbée, puis se relevant au fur et à mesure de la floraison, pour atteindre 40 cm de long. Les fleurs sont suivies de ballonnets carrés, qui contiennent les graines (non fertiles sous nos climats).

Résistance au froid de Melianthus villosus

L’origine sud-africaine de Melianthus villosus en limite fatalement la rusticité mais la plante tient tout de même jusqu’à -12°C. Cette espèce est réputée comme la plus résistante au froid du genre Melianthus. Tout ça grâce à l’émergence du Grand Escarpement Africain ! Le mélianthe velu perd progressivement ses feuilles en fin d’automne, ne gardant que les tiges, ce qui est déjà le signe d’une bonne adaptation au repos hivernal. Mariez-la à l’aster grimpant, qui lui prend de l’éclat lorsque le mélianthe décline. Un paillage au pied contre les gros coups de froid pour assurer le redémarrage au printemps, et là voilà parée pour de nombreuses régions.

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Melianthus villosus, le mélianthe velu

Taille adulte 1 m à 1,50 m. Cette espèce est plus petite que les autres.

Exposition mi-ombre dans l’idéal. Tient au soleil en sol frais, mais pas au sec.

Sol Frais et riche, pas trop calcaire tout de même.

Plantation Avril à septembre dans l’idéal.

Adore… Les bons sols de jardin, comme les terre limoneuses et amendées avec du compost. C’est une plante à installer dans les coins les lus frais, mais pas détrempés non plus, là où la pluie a tendance à s’accumuler pendant quelques heures après un bon orage.

Déteste… L’ombre dense, qui fait péricliter Melianthus villosus, ainsi que les climats froids et détrempés qui ne sont pas adaptés à sa physiologie.

Le truc pour le réussir Placez-la là où vous mettriez des hémérocalles ou des persicaires ou un crinole blanc, compagnie dont elle s’accommodera d’ailleurs très bien. Ne forcez pas trop sur le compost, à moins qu’il ne soit fibreux et améliore un mauvais drainage.

Espacement 1,50 m.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer