Cordyline rustique, dracaena de jardin – Cordyline australis

Cordyline rustique, dracaena de jardin – Cordyline australis

Cordyline australis, la cordyline rustique ou dracaena de jardin, tient jusqu’à -12°C et moins et pousse vite pour un look exotique.  En savoir plus.

12.00

Poids 1.4 kg
Résistance au froid

Intérêt

, , ,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

cordylineaustralis

Touffe en pot de 2 l (début de stipe, hauteur totale 50 cm), Tronc de 30 cm de haut (hauteur totale 1,10 m)

Effacer

En stock

Il ne faut pas confondre Cordyline australis avec ses cousines. Aussi appelée Dracaena australis, Cordyline australis est une plante à tige ramifiée, résistant jusqu’à -12°C et repartant de souche à des températures plus froides.

Cordyline australis, l’exotisme facile

Cette cordyline offre un look particulièrement exotique, avec ses feuilles en lanières de 2 à 4 cm de large à nervure centrale claire. Elles ploient joliment au moindre souffle de vent et trahit là une origine côtière en Nouvelle-Zélande. Mais Cordyline australis n’est pas faite que pour le bord de mer. Avec son look exotique, il est facile de composer une scène aux allures tropicales. Cannas, bananiers, grimpantes fleuries et le tour est joué !

En pot

La cordyline rustique pousse aussi très bien en pot et peut y vivre de très nombreuses années, moyennant un rempotage tous les 3 ans au moins et un bon apport d’engrais. Attention, elle résiste beaucoup moins au froid lorsqu’elle est cultivée en pot !

La résistance au froid, une affaire de couleur

Si la forme type de Cordyline australis résiste, comme on l’a vu, jusqu’à -12°C sans souffrir de gros dégâts, il n’en va pas de même pour ses variétés. Les formes à feuilles pourpres, panachées ou rose sont plus fragiles. À -6°C, certaines commencent sérieusement à souffrir. La faute en revient à une origine hybride pour certaines, et une faiblesse physiologique pour les autres. Si vous recherchez une bonne plante pour un jardin exotique en climat froid, préférez la forme verte. Elle pousse de toute façon beaucoup plus vite, jusqu’à 30 cm par an. Et lorsqu’elle repart de souche après un gros gel, c’est de 50 à 60 cm par an qu’elle repousse. Autant dire que le vide est vite comblé, et vous avec !

A ne pas confondre

Les jardineries et les vendeurs en tout genre la confondent avec Cordyline indivisa, qui est une espèce très différente. Cordyline indivisa ne se ramifie pas, ou exceptionnellement. Ses feuilles sont très larges (ce pourquoi les anglophones l’appellent cabbage tree). Mais Cordyline indivisa est très délicate. Un peu trop de ceci ou pas assez de cela et elle peut mourir d’un coup. Cordyline australis, elle, est très facile de culture.

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Cordyline australis, la cordyline de jardin

Taille adulte 3 à 4 m en 6 à 8 ans, jusqu’à 7 m en climat doux et plus de 12 m dans son pays d’origine. La plante fait rarement plus de 3 m de large chez nous.

Exposition mi-ombre à soleil, mieux à la lumière.

Sol Profond et riche, frais en été mais supporte une certaine sécheresse une fois installée.

Plantation De mars à août dans l‘idéal, toute l’année en pot (à l’abri du gel en hiver)

Adore… Un sol décompacté en profondeur car forme un tronc souterrain vertical s’enfonçant jusqu’ 50 cm (votre assurance antigel !)

Déteste… Les sols superficiels, où elle végète, et les terres toujours détrempées en hiver.

Le truc pour le réussir Enrichissez la terre avec du compost très mûr, dont elle raffole, et arrosez-la par temps chaud.

Espacement 2,50 m pour une plantation en masse, plus près pour créer une cépée.