Phormium ‘Alison Blackman’ – Brown Sugar

Phormium ‘Alison Blackman’ – Brown Sugar

Mettez du lait dans le café avec le Phormium ‘Alison Blackman’ alias ‘Brown Sugar’, un lin de Nouvelle-Zélande aux couleurs d’ivoire et de marron clair. Contemporain, classy ! En savoir plus.

15.00

En stock

En stock

Le lin de Nouvelle-Zélande ‘Alison Blackman’ (et non pas Allison Blackman), un phormium donc, est une de ces belles variétés de plantes à feuillage particulièrement attractive. Comme son autre nom de ‘Brown Sugar’ le laisse deviner, il y a du foncé dedans, mais pas seulement.

Le phormium Alison Blackman alias ‘Brown Sugar, comme un café latte

La plante a un feuillage bicolore, mêlant le marron-taupe à un blanc ivoire tirant sur le crème, en brandes parallèles ne se croisant jamais. Cela fait penser à une alternance de filet de caramel et de sauce vanille. En général, la feuille est composée d’une large bande sombre au milieu, flanquée de deux bandes d’un blanc ivoire plus minces et les bords sont soulignés d’un petit liseré couleur café. Miam ! Le feuillage de ce phormium, bien plus vertical que les autres, renforce l’effet de ligne des bandes panachées.

Un port plus compact pour le phormium Alison Blackman

Sa silhouette un peu plus verticale fait de ce lin de Nouvelle-Zélande une plante de choix pour garnir un massif où la place est comptée, aussi bien que pour pousser en pot, là où les formes traditionnelles donnent plutôt dans le gigantisme. Cette variété-là saura se limiter en largeur et vous assurera de son attrait durant les 4 saisons. Attention tout de même : il n’est pas invincible face au froid et en région froide, il faudra l’installer pas trop loin de la maison. Il fleurit très peu.

Le phormium contemporain

‘Alison Blackman’ est parfaitement à sa place dans notre époque moderne faite d’hivers moins froids que jadis, et dans les massifs contemporains. Avec une herbe mikado, un agave bien formé et quelques autres plantes graphiques, vous avez la recette du massif qu’on ne peut pas rater. Pour nous, c’est l’une des plantes les plus racées de ces 10 dernières années, avec des coloris à la page, un port bien actuel, une faible exigence en entretien qui est bien dans l’air du temps. Vous l’aurez compris, on l’aime beaucoup (mais on aime tous les phormiums de toute façon…).

Comment cultiver le lin de Nouvelle-Zélande Alison Blackman alias ‘Brown Sugar’ ?

Taille adulte
90 cm de haut pour 1 m à peine de large.

Exposition
Plein soleil ou mi-ombre. Supporte un peu d’ombre en journée s’il prend le soleil le matin ou l’après-midi.

Sol
Riche et pas trop sec, comme pour tout lin de Nouvelle-Zélande. Supporte le calcaire mais pensez à enrichir la terre en compost.

Plantation
mars à septembre. Toute l’année en pot et en climat doux.

Adore…
Les ambiance de massifs à feuillage avec un bon paillis organique, là où la terre s’enrichit petit à petit.

Déteste…
Être oublié dans un pot, sans arrosage, pendant des semaines et en plein soleil. Mettez à l’ombre si vous devez vous absenter. Et pour un talus sec, aride et en sol pauvre, oubliez cette idée.

Le truc pour le réussir
Enrichissez le sol avec un terreau de plantation (ou du compost maison, ce qu’il y a de mieux). Garnissez le pied de tontes de gazon en saison. Pour les jardiniers hardis et épris de communion avec la nature, un pipi de temps en temps au pied (et pas sur les feuilles) ne lui fait pas de mal. On est comme ça, chez les phormiums !

Espacement
1,10 m