Lycium ruthenicum – Goji noir

Lycium ruthenicum – Goji noir

Voyez la vie en bleu ou en rose avec le goji noir, Lycium ruthenicum, une baie aux étonnantes vertus, facile à cultiver.

17.00

Poids 1.5 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque cette plante sera à nouveau disponible !

Rupture de stock

Lycium ruthenicum, le goji noir, est un arbuste à baies comestibles, d’un noir profond au jus de couleur indigo.

Un goji, en version noire et qui donne facilement

Contrairement au goji classique (Lycium barbarum), le goji noir n’est ni envahissant, ni improductif. C’est un buisson un peu épineux, à feuillage très fin et au port lâche, qui atteint environ 1,50 m de hauteur. Il porte au printemps de petites fleurs rose en étoile (c’est assez discret, tout de même). Elles sont suivies par des baies devenant noires à maturité complète. Le fruit, s’il ne contient pas beaucoup de sucre, ne doit pas être amer ; sinon, c’est le signe que le fruit n’est pas encore assez mûr.

Attention : le feuillage de la plante est toxique. Il tombe en hiver : la plante est caduque.

Le goji noir, une baie qui colore

La particularité du goji noir est le fait que la baie n’est pas noire : elle est d’un violet particulièrement intense. Extrayez le jus de la baie et versez-le dans l’eau et vous verrez combien ce jus est capable de teinter d’une couleur fascinante. L’eau du robinet est plutôt bleue, l’eau minérale peut devenir rose. C’est beau comme de la chimie, mais c’est naturel et comestible ! Car le fruit de goji noir est très concentré en une famille de pigments, les anthocyanes. Ces anthocyanes sont variés. Ils sont au nombre de 14 au moins dans le fruit, le plus important étant la pétunidine, un composé que l’on retrouve aussi dans le cassis et les myrtilles arbustives (dites « bleuet » au Québec). Évidemment, on retrouve ce composé dans le pétunia, qui lui a donné son nom. Ce composé est aussi fabriqué de façon artificielle pour donner le colorant E165.

pétunia hybride en fleurs

Pétunia hybride. La couleur de la fleur a donné son nom au pigment à qui elle doit sa couleur intense.

Vertus du goji noir

Beaucoup de propriétés sont prêtées au goji noir, depuis une action contre la fatigue jusqu’à une action contre les radicaux libres en passant par la préservation des capacités visuelles.

Quel est le vrai, quel est le moins vrai là-dedans ? L’action anti-fatigue pourrait être liée à la capacité de la plante à réduire la sensation de soif, un peu comme la feuille de coca mâchée réduit la sensation de fatigue (temporairement). Les capacités antioxydantes du goji noir semblent plus élevées que celles du goji classique (goji rouge). Mais une chose au moins est sûre : la baie de goji noir donne une couleur extraordinaire aux préparations culinaires. Bleutée si la préparation est faite à l’eau du robinet, rose indigo dès qu’on y aura ajouté du jus de citron, du vinaigre ou tout autre acide naturel.

Récolte et séchage des baies de Lycium ruthenicum

Lycium ruthenicum donne au bout de 3 ans et plus. Les baies se récoltent lorsqu’elles commencent à se friper. Le plus efficace est de battre les branches (avec des gants, car i y a des épines, pas trop méchantes, mais quand même), afin de les faire tomber dans un plateau en dessous. Vous pouvez attendre que les baies sèchent un peu plus pour les cueillir une à une, sans risquer de les écraser. Les baies se sèchent très bien, dans un endroit ventilé à 20°C environ ou au four, à 45°C pendant quelques heures. Le rendement du goji noir n’est pas spectaculaire : environ 100 g de baies séchées, pour un pied de 7 ans environ. Cela dit, à plus de 1 000 € le kg de ces baies séchées dans les circuits spécialisés, on s’en contente !

Entretien du goji noir

Le soin à donner à un goji à baies noires est assez simple : laissez-le pousser. La plante n’a pas besoin de taille et se passe normalement de soins tels qu’arrosages et fertilisations, sauf si la terre est vraiment pauvre et sableuse. La plante fructifie surtout en bout de branche et il peut être judicieux de tailler les pousses en formation afin qu’elle se ramifie pour que la plante ait un port plus ramifié, plus dense et donc plus fructifère. Vous pouvez ratiboiser la plante en cas de besoin mais elle mettra deux ans avant de donner à nouveau. Lycium ruthenicum est parfaitement résistant au froid.

 

 

 

 

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Lycium ruthenicum, le goji noir

 

Taille adulte : environ 1,50 m de haut, pour 2 m de large. En sol riche, la plante peut être plus grosse.

Exposition : plein soleil. Ce n’est pas une plante d’ombre.

Sol : léger, sableux mais pas trop pauvre si possible.

Plantation : possible toute l’année, sauf en terre lourde (planter d’avril à septembre dans ce cas).

Adore… les arrosages en été, qui aident la plante à garder une croissance optimale durant tout l’été.

Déteste… les terres collantes, mal drainées. La plante peut commencer à y pourrir et il est alors difficile de la récupérer après.

Le truc pour le réussir : en pleine terre, installez le goji noir dans une terre décompactée en profondeur. Évitez le paillis de feuilles mortes, sauf en terre sableuse. Arrosez la plante durant les premiers étés.

En pot : le goji noir vient bien en pot. Offrez à la plante un pot plus large de quelques centimètres chaque année. Ne la plantez pas d’un coup dans un pot large. Fertilisez-la deux à trois fois par an. Veillez à ce que le pot laisse bien s’écouler l’eau au fond et placez le tout au soleil, à l’extérieur. La plante ne tient pas en intérieur.

Espacement : 2 m.

 

 

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer