Philadelphus mexicanus – seringat du Mexique

Philadelphus mexicanus – seringat du Mexique

Habillez talus et massifs avec Philadelphus mexicanus, le seringat du Mexique. Un arbuste retombant insolite et élégant.

16.00

En stock

En stock

Philadelphus mexicanus, le seringat du Mexique, est un arbuste à fleurs qui a du tempérament. Le seringat de mamie, ce n’est pas lui !

Une fontaine de fleurs pour le seringat du Mexique

Avant de parler de la fleur, il faut d’abord parler du port de la plante. Car Philadelphus mexicanus  est un arbuste à port retombant. Il forme d’abord des tiges bien droites jusqu’à 1 m environ de haut et même un peu plus, avant que celles-ci ne se mettent à retomber, jusqu’à ramper sur le sol. Il porte ses fleurs sur les rameaux de l’année passée, en clochettes blanches. Assez larges (pour un seringat, tout de même), les fleurs font un peu penser à celles du théier ou une églantine, sauf qu’elles ont 4 pétales. Le parfum est léger mais la floraison est abondante.

Philadelphus mexicanus, l’as des talus

Cet arbuste est idéal pour habiller une petite pente, grâce à son port particulier. Au bon endroit, il ne demande aucun entretien. Il supporte la sécheresse presque comme une cactée. C’est un vrai chameau. Pour cela, il lui faudra bénéficier de la mi-ombre. Dans ces conditions, il résiste même à la concurrence de racines d’arbres comme un pin. Peu de végétaux peuvent s’en vanter !

Le seringat du Mexique, pour les climats doux

Les talents de cet arbuste sont sans doute réservés aux climats où le gel attaque peu. Nous disons sans doute car l’arbuste est certainement plus résistant au froid qu’on ne le dit. On considère souvent que la rusticité du seringat du Mexique se situe aux alentours de -7°C mais nous avons un sujet qui a tenu à -9°C sans souffrir (parmi d’autres arbustes toutefois). De longs automnes et un printemps précoce sont sans doute la clé mais cette plante devrait  réussir dans une large aire. A tester, donc.

 

 

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Philadelphus mexicanus, le seringat du Mexique

 

Taille adulte : jusqu’à 1,80 m de hauteur, mais retombe jusqu’à 3 m si on le cultive depuis un talus ou un mur en surplomb. S’étale jusqu’à 3 m en largeur.

Exposition : mi-ombre. Supporte le soleil (mais moins résistant à la sécheresse) et l’ombre (moins florifère, forcément).

Sol : drainant, riche en humus.

Plantation : possible toute l’année en climat doux, avril à septembre en climat frais.

Adore… le paillage estival et une terre riche en matière organique.

Déteste… l’eau stagnante en hiver, mais pas autant que certaines cactées ou arbustes.

Le truc pour le réussir : installez-le sur un talus abrité des vents froids. Méfiez-vous du froid, car l’arbuste n’est pas tout à fait rustique comme on l’a dit. Laissez-le s’installer à son rythme, en arrosant les premiers étés.

Espacement : 2 m.