Goyave du Chili Elite – Ugni molinae

Goyave du Chili Elite – Ugni molinae

Mettez du parfum dans les salades de fruits comme en pot avec la goyave du Chili Elite, Ugni molinae. Un petit buisson délicieux et adorable !

14.00

En stock

En stock

La goyave du Chili Elite, Ugni molinae, est un petit arbuste bien sympathique, du genre pas compliqué. Une varieté plus productive que le type.

Ugni molinae Elite, une vraie goyave, en version mini

La goyave du Chili forme un petit buisson qui ne dépasse pas 1 m de haut. Cet arbuste garde ses feuilles toute l’année. Dès que l’été commence à s’approcher, il fleurit en jolies petites clochettes blanches lavées de rose. Rien que cela, c’est sympa. Le jardinier non averti, ne verra pas qu’il s’agit bien d’une myrtacée, c’est-à-dire une plante de la même famille que l’eucalyptus ou les callistémons. Les grandes étamines en pinceau, caractéristiques de la famille, ne sont pas visibles chez Ugni molinae car elles sont ici cachées dans la corolle en clochette.

Croquez la fleur et surprise ! C’est une saveur aromatique qui vous arrive en bouche. Et en effet, la fleur est comestible, comme chez le feijoa. Mais ce serait dommage de a croquer car après la fleur, le fruit. Oh, il n’est pas bien gros, rappelant une cerise avec des restes de sépales à l’extrémité du fruit. Un peu comme une sorte de pomme en version Lilliput. Sauf que là aussi, le fruit est aromatique. Son arôme fait débat. Pour nous, cela nous rappelle le bubblegum, mais sans aucun produit chimique, rien que du plaisir. D’autres évoquent la framboise ou l’eucalyptus. Ajoutez-en à une salade de fruit et c’est le succès assuré, à condition de les cueillir à maturité.

Au Chili, les fruits de ce goyavier sont appelés murta et on en fait une marmelade, surtout avec du coing (murta con membrillo).

 

La goyave du Chili Elite, en continu

La cueillette, parlons-en. La floraison d’Ugni molinae ‘Elite’ s’étale sur une période de plusieurs semaines, tant et si bien que la cueillette dure plus d’un mois. Pour cela, il faut que l’arbuste n’ait pas trop soif en été. En cas de sécheresse, il s’adapte aux conditions et cesse de fleurir mais se maintient. Un goyavier du Chili Elite en bonne forme pourra donner plus d’un litre de fruits par an (un petit kilo, car les fruits ne sont pas très denses), ce qui est très honorable. Mais n’en attendez pas trop non plus au début car il pousse assez lentement. Chose intéressante, le goyavier ‘Elite’ est autofertile. Un seul pied peut donner. Vous voulez une autre bonne nouvelle ? Il n’a pas besoin de taille. Lui, il porte bien son nom, c’est l’élite du petit fruit…

Résistance au froid de la goyave du Chili ‘Elite’

Alors que les goyaves sont du genre frileuses, ce n’est pas le cas du goyavier du Chili. Ce n’est pas non plus un arbuste tout à fait rustique. La résistance au froid de la goyave du Chili se situe entre -8°C et -10°C, en pleine terre. En pot, il souffrira dès -5°C, à moins de le rentrer a garage, dans une véranda non chauffée, un hall d’escalier lumineux et pas trop chaud, etc. En pleine terre, il passera l’hiver avec un voile d’hivernage posé dessus par sécurité, à partir de la mi-novembre. S’il prend un méchant coup de froid, il repart de la souche, de façon assez vigoureuse, en avril, si le sujet est déjà bien installé.

 

bandeau_separateur

Comment cultiver goyave du Chili ‘Elite’, Ugni molinae

Taille adulte : 1 m, peut s’étaler en un buisson large de 80 cm voire plus.

Exposition : soleil, supporte un peu d’ombre mais pas complète.

Sol : léger et frais, pas calcaire (c’est le hic dans certaines régions).

Plantation : d’avril à septembre, dans l’idéal. Possible sur une plus large plage en bord de mer. C’est d’ailleurs une excellente plante pour les régions littorales.

Adore… la compagnie des petits fruits et les jardins en permaculture. Car le paillis de matière organique qui tient la fraîcheur et nourrit le sol, il aime !

Déteste… les terres calcaires comme la marne. Il supporte une certaine sécheresse une fois qu’il est installé, donc ce n’est pas son point faible, tant que le sol n’est pas calcaire.

Le truc pour le réussir : installez-le près des groseilliers. Là où ces derniers réussissent, vous aurez le bon endroit pour la goyave du Chili.

Espacement : 80 cm.

 

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer