Dicksonia antartica, fougère en arbre, dicksonie

Une fougère arborescente ? Avec patience et humidité, Dicksonia antartica forme une spectaculaire fougère en arbre. Résiste à -12C avec protection. En savoir plus…

Intérêt :

feuillage luxuriant,look insolite

Taille de la plante expédiée :

plants âgés de 3 ans (30 cm environ)

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

12.00

En stock

Dicksonia antartica, la dicksonie, est la plus connue des fougères en arbre (fougère arborescente). Spectaculaire avec son stipe épais et sa massive couronne de frondes, elle requiert un climat doux et humide pour prospérer.

Humidité, humidité pour Dicksonia antartica

La dicksonie est une plante de sous-bois humides mais clairs. La plante a autant besoin de lumière (sans que ce soit le plein soleil) que de moiteur, ce qui exige de bien choisir son emplacement. Près du littoral Atlantique et dans les vallons humides près de la Méditerranée, rien ne sera plus facile.  En région à hivers doux mais à étés secs, il faudra placer la plante dans un environnement qui la préserve des vents secs en été, par exemple derrière un paravent de bambous ou plantée au nord d’un bâtiment sans gouttière. Pensez aussi à l’accompagner de plantes compagnes qui créeront une atmosphère plus accueillante pour cette plante. D’autres fougères sont évidemment idéales. En région froide, la seule solution sera de la garder en pot, mais pas en intérieur car l’air sec est son pire ennemi.

La fougère arborescente parmi les plus rustiques

Dicksonia antartica résiste jusqu’à -12°C et moins, ce qui en fait une plante exceptionnelle. Tant que les températures ne descendent pas en dessous de -5°C, rien n’est à faire. Lorsque le mercure menace de descendre en dessous de -8°C, il faut agir. Car le talon d’Achille de Dicksonia antartica se situe au niveau du bourgeon et non pas de la tige (le stipe). C’est donc à la base des frondes qu’il faudra soigner la protection.

En pleine terre, il vous faudra par exemple  attacher les frondes en un bouquet, en garnissant le cœur de frondes sèches. Entourez ensuite d’épaisseurs de voile d’hivernage et saucissonnez le tout. À savoir : une canisse d’osier, entourée autour du voile, apporte une protection supplémentaire de 2 °C. En pot, vous n’aurez pas d’autre choix que de la rentrer en cave, à l’abri du gel. Arrosez de façon à ce que la motte ne sèche jamais.

Comment cultiver la fougère en arbre rustique, Dicksonia antartica

Taille adulte
5 m dans son pays d’origine, mais 3 m chez nous est déjà un bel objectif. La rosette s’étale sur 3 m de diamètre et même 4 m.

Exposition
mi-ombre, supporte le soleil en atmosphère humide.

Sol
humifère, argileux : les fougères en arbre aiment les sols lourds !

Plantation
Toute l’année en pot, printemps ou automne ne pleine terre dans l’idéal, mais toute l’année en climat doux et humide.

Adore…
que de l’eau ruisseler sur le stipe durant les journées chaudes, afin que le tronc reste humide. Un arrosage par microasperseurs implantés le long du stipe est d’ailleurs indispensable en climat sec.

Déteste…
les ambiances sèches bien sûr, qui limitent son développement.

Le truc pour la réussir
lorsque les premières gelées sont passées (-5°C et moins), le feuillage grille. Coupez alors les frondes et posez une protection constituée de feuilles mortes autour du stipe (mais pas dans le cœur) et emballez d’une à deux couches de voile d’hivernage. Doublez-la en cas de gel sévère annoncé. Au printemps, retirez toute cette protection avant que les jeunes frondes ne se forment (risque de déformation).

Espacement
3 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer