Dryopteris sieboldii – fougère du Japon

La douceur d’une fougère, la solidité d’une plante vivace, le look d’une plante tropicale : Dryopteris sieboldii, la fougère du Japon, est une incontournable ! En savoir plus…

Intérêt :

feuillage luxuriant,feuillage persistant

Taille de la plante expédiée :

touffes bien établies en pot de 2 l

Type de plante :

vivace à feuilles persistantes

12.00

En stock

Dryopteris sieboldii, la fougère du Japon, est une plante vraiment originale pour un jardin exotique ou un coin à l’ombre.

De grandes feuilles pour Dryopteris sieboldii

La fougère du Japon se distingue par son feuillage qui rappelle un peu celui de certains cycas, large et assez épais. Dryopteris sieboldii n’a rien à voir avec les cycadales et c’est bien une fougère, comme le trahit son rhizome, écailleux et épais, tapis dans la litière. Il s’étend lentement (5 cm par an), la plante formant une touffe compacte. Le feuillage s’étale parallèlement au sol, mais à 20 cm du plancher des vaches. Il forme un élégant couvre-sol, toujours vert. Car Dryopteris sieboldii est persistante.

Résistance au froid de Dryopteris sieboldii

Malgré son look de plante tropicale, Dryopteris sieboldii s’avère étonnamment rustique puisqu’elle tient jusqu’à -15°C à -18°C, au bas mot. Le vent froid aura tendance à sécher les frondes mais la souche tiendra, quoi qu’il advienne !

Comment cultiver Dryopteris sieboldii, la fougère du Japon

Taille adulte
50 cm au maximum en hauteur mais peut s’étaler sur un mètre

Exposition
Ombre ou mi-ombre

Sol
Riche en humus, pas trop calcaire (mais un peu de calcium ne semble pas lui nuire non plus), sableux ou argileux.

Plantation
Toute l’année.

Adore…
Le compost de feuilles mortes, où elle prolifère à son rythme, c’est-à-dire pas très vite quand même.

Déteste…
Le soleil, même partiellement, qui fait jaunir les feuilles. La sécheresse est moins problématique, surtout sur les touffes bien installées.

Le truc pour la réussir
Travaillez le trou de plantation d’un volume égal à trois fois celui de la motte, et fournissez-lui un généreux paillis de feuilles mortes en décomposition. Les restes de feuilles passées à la tondeuse, c’est parfait pour elle !

Espacement
50 cm.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer