Cycas du Guizhou - Cycas guizhouensis

Avis aux connaisseurs ! Cycas guizhouensis est un cycas rare, élégant et avec une résistance au froid prometteuse. A découvrir et essayer. En savoir plus.

Intérêt :

feuillage exotique,feuillage luxuriant,feuillage persistant

Taille de la plante expédiée :

plants de 2 ans (20 cm environ)

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

22.00

En stock

Cycas guizhouensis est un beau cycas (sagoutier) originaire du Sichuan en Chine et qui se distingue du classique Cycas revoluta par ses feuilles plus souples, son port en couronne étalée qui le fait ressembler à une fougère.

Cycas guizhouensis, pour le sous-bois

Alors que cycas revoluta supporte sans problème le plein soleil (il pousse à flanc de roche dans le sud du Japon), Cycas guizhouensis est quant à lui une espèce de sous-bois clair. Quelques heures de soleil chaque jour ne l’embêteront pas, comme nous avons pu le voir sur nos semis, et il semble que ce soi une espèce facile de culture. Cette cycadale peut monter jusqu’à 1,80 m de haut, sa rosette pouvant s’étaler à plus de 2 m : c’est un compagnon idéal pour un palmier exposé au soleil, le Cycas poussant à l’ombre légère de ce dernier.

Rusticité de Cycas guizhouensis

La résistance au froid de Cycas guizhouensis est encore mal connue car cette espèce est présente en culture depuis peu. On peut d’ores et déjà penser que cette espèce sera capable de supporter entre -6°C et -8°C, en situation de sous-bois, le feuillage pouvant s’abîmer avant (comme Cycas revoluta, bien rustique pour ce qui est du stipe, mais plus fragile au niveau du feuillage). Bien évidemment, les premières années, le port du voile sera obligatoire pour Cycas guizhouensis. Une couche de feuilles mortes au pied est aussi bien adaptée mais les jeunes cycadales attirant parfois les rongeurs en hiver, il faudra être prudent avec cette méthode.

Note botanique

Cycas guizhouensis est actuellement considéré comme synonyme de Cycas szechuanensis pour certains auteurs (dont ceux de la Flore de Chine). Cette dernière espèce étant représentée par seulement 300 individus dans la nature, elle est en danger critique d’extinction.

Comment cultiver Cycas guizhouensis, le cycas du Guizhou

Taille adulte
2 m de haut au grand maximum, avec un stipe plus court, et autant en largeur.

Exposition
mi-ombre, supporte le plein soleil mais en climat humide.

Sol
riche et humifère, supporte parfaitement le calcaire.

Plantation
avril à août dans l’idéal, toute l’année en pot

Adore…
un sol plus léger que pour les palmiers d’ombre, au moins à l’état jeune, pour éviter la pourriture des racines.

Déteste…
Qu’on lui retire les racines superficielles, les organes coralloïdes, qui hébergent des bactéries fixatrices d’azote. N’aime pas non plus qu’on écorche son nom (genre “Cycas guizhuensis”).

Le truc pour le réussir
offrez-lui un terreau de feuille et en pot, un substrat contenant au moins un tiers de pouzzolane.

Espacement
2 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer