Citron Meyer – Citronnier remontant

Dégustez d’incomparables citrons avec Meyer, le citronnier aux fruits lisses. Une variété résistant jusqu’à -7°C une fois bien installé. En savoir plus.

Intérêt :

aromatique,comestible

Taille de la plante expédiée :

touffette de 80 cm de haut

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

27.00

En stock

Le citronnier ‘Meyer’, ou citron Meyer, est un agrume au fruit plus doux que les citrons classiques, et plus aromatique. On parle de citronnier “meillèr” ou “meilleur” selon les prononciations et parfois de Citrus x meyeri. C’est toujours du Meyer.

Meyer, le citronnier de Chine

Ce citronnier est parfois considéré comme un hybride entre un citron et une orange, ou plus exactement, un citron mâtiné d’orange. Alors que les citronniers sont originaires, pour la plupart, du bassin Méditerranéen et en particulier d’Italie, Meyer est originaire de Chine. Il a en tout cas tout de l’allure d’un citronnier, avec ses feuilles finement dentées et un peu courbées. De vigueur moyenne, il est remontant, c’est-à-dire qu’il peut fructifier toute l’année. C’est donc un citronnier des 4 saisons, mais l’essentiel de sa production est tout de même au printemps.

Meyer, un citron à la peau tendre

Le citronnier Meyer produit des citrons jaune vif, facilement reconnaissables par leur peau lisse et leur forme arrondie, terminée par un tout petit mamelon. Par rapport à un citron classique, ‘Meyer’ a une peau moins granuleuse et la partie colorée de l’écorce du fruit, le flavédo, est moins épais. A pleine maturité du fruit, sa coloration est jaune foncée, trahissant une lointaine parenté d’orange. Son calibre est légèrement plus petit que les citrons du commerce. Particulièrement juteux, ce citron offre une saveur moins acide que les citrons classiques. Les fruits du citronnier Meyer sont l’exemple même de ce que l’industrie fruitière déteste : un fruit délicat, qu’on ne peut pas charger à la benne ou sur un tapis roulant. Trop délicat, trop subtil pour l’agroindustrie, ce petit citron à la peau tendre ! Alors que c’est un citronnier idéal pour cultiver en pot.

Résistance au froid du citron Meyer

Réputé le plus résistant au froid de tous les citrons à cause de son origine hybride, le citronnier Meyer souffre tout de même méchamment en dessous de -7°C, à moins de bénéficier d’une situation protégée. Les gros sujets s’en sortent mieux que les plus jeunes, car la canopée de feuilles protège le cœur de la ramure. Un jeune sujet sera donc difficile à garder dehors sans une grosse protection (voile avec câble chauffant pour les nuits les plus froides).

Comment cultiver le citron Meyer

Taille adulte
2 m en pleine terre et un peu plus en largeur, mais plus petit en pot (et avec une taille adaptée).

Exposition
Plein soleil, supporte une ombre partielle s’il reçoit au moins 5 h de soleil chaque jour.

Sol
Riche mais bien drainant. C’est le porte-greffe (citrumelo) qui détermine les préférences en matière de sol.

Plantation
Toute l’année en pot.

Adore…
Les situations abritées. C’est un agrume qui n’est pas aussi solide que d’autres en situation exposée au vent et aux intempéries.

Déteste…
Les sols détrempés en hiver. Si le porte-greffe tolère une forte humidité, le citron ‘Meyer’ ne peut supporter les conditions d’un sol saturé d’humidité pendant plusieurs semaines. (Croyez-en notre expérience.)

Le truc pour le réussir
En pot, offrez-lui un mélange classique pour agrumes. En pleine terre, choisissez l’endroit le plus abrité mais ne plantez l’arbuste qu’après quelques années de culture destinées à le faire épaissir.

Espacement
3 m

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer