Chamaerops humilis – Palmier doum en touffe

Chamaerops humilis – Palmier doum en touffe

Le palmier doum, Chamaerops humilis, est un palmier nain qui pousse en touffe. Il résiste au froid, n’est pas encombrant et en plus, il est bon marché !. En savoir plus.

28.00

En stock

En stock

Le palmier doum, Chamaerops humilis, est un palmier emblématique de la côte méditerranéenne. Dans les jardins, c’est un grand classique avec son port en touffe. Parfois, on l’appelle tout simplement “palmier nain”, ce qui prête toutefois à confusion car il y en a plein d’autres !

Chamaerops humilis, une touffe qui a de l’allure

Le palmier doum forme un tronc principal rapidement flanqué de pousses latérales qui apparaissent à la base. La tige principale continue à grandir pendant que les pousses du pied croissent à une moins grande vitesse. Certains sujets forment une profusion de pousses, qui les transforme en boule de feuilles illisible et impossible à entretenir. Nous les éliminons et vous ne recevrez qu’un palmier bien formé, avec une tige principale et des rejets latéraux bien identifiables. Nous conseillons fortement de ne garder que la tige principale et trois pousses latérales, ce qui vous donnera une jolie touffe mais qui restera lisible. Ce sera aussi plus facile d’aller couper les vieilles palmes.

Si vous ne souhaitez pas un sujet qui soit ramifié de la base, nous vous conseillons notre sélection à stipe unique.

Résistance au froid du palmier doum

Chamaerops humilis est presque aussi résistant au froid que les palmiers du genre Trachycarpus. Jusqu’à -12°C, vous n’aurez pas à vous préoccuper pour ce palmier, surtout par temps sec. Le risque intervient lorsque le froid est humide ou que les températures sont plus froides. Il vous faudra alors couvrir ce palmier le temps que la vague de froid passe. vu les hivers que nous connaissons ces dernières années, cela ne devrait arriver qu’exceptionnellement…

Arrosage d'un palmier doum, Chamaerops, cultivé en pot

En pot, le palmier doum pousse moins vite qu’en pleine terre !

Cultiver le palmier doum en pot

Si vous recherchez le meilleur palmier en pot, vous l’avez sans doute trouvé ! Car le palmier doum fait un parfait palmier nain à cultiver en pot. Réservez-lui un volume de 15 l les premières années, puis 30 l et enfin 45 l. Attention, ses racines sont fortes et il cassera les pots fragiles. Arrosez-le régulièrement, car il a tendance à sécher plus vite.

De plus gros sujets

A la pépinière, nous vous proposons des sujets à stipe allant jusqu’à 40 cm. Ils ne sont malheureusement pas expédiables en colis.

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver le palmier doum en touffe, Chamaerops humilis

Taille adulte : 2 m avec les palmes, au bout de 25 ans. Peut atteindre 3 à 4 m au bout d’un siècle (vous avez le temps).

Exposition : plein soleil. Supporte une ombre légère le matin, risque de s’étioler s’il reçoit moins de lumière.

Sol : riche et bien drainé, même caillouteux. Supporte parfaitement le calcaire.

Plantation : en région froide, de mai à août. En région douce, on peut le planter toute l’année.

Adore…  l’arrosage copieux par temps chaud à la belle saison, qui le fait pousser au plus vite. Supporte une sécheresse intense une fois qu’il est installé.

Déteste… le papillon du palmier, qui s’en délecte en région infestée. Mais sa petite taille le rend plus facile à protéger que des grandes espèces de palmiers.

Le truc pour le réussir : apportez de l’engrais à libération lente au fond du trou de plantation. arrosez copieusement au cours des deux ou trois premiers étés. Une taille annuelle des vieilles palmes est suffisante.

Espacement 1,5 m.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer