Erythrine flabelliforme – Erythrina flabelliformis

Une érythrine très prisée et qui n’a que ce qu’elle mérite car c’est une très belle espèce, d’une facilité de culture déconcertante. Notre souche est destinée à une acclimatation pour une culture en pleine terre en région à hivers plus ou moins doux. En savoir plus.

Intérêt :

floraison colorée,look désertique

Taille de la plante expédiée :

plants âgés de 3 ans (30 cm environ)

Type de plante :

arbuste à feuilles caduques

21.00

En stock

Erythrine flabelliforme – Erythrina flabelliformis

Aussi appelée Chilicote, Erythrina flabelliformis est encore peu courante en culture.

Erythrina flabelliformis, une autre crête-de-coq

Erythrina flabelliformis est plus gracile que la classique crête-de-coq (Erythrina crista-gallii). Mais elle est plus solide que l’érythrine herbacée, sa cousine rustique. C’est une espèce originaire des États-Unis formant une souche épaisse (on appelle cela un caudex ou pied d’éléphant), d’où naissent des tiges légèrement épineuses portant des feuilles de haricot. Lorsque la souche atteint une force suffisante (trois ans au moins), elle porte des fleurs en bec écarlates qu’on ne peut manquer.

La résistance au froid d’Erythrina flabelliformis

Erythrina flabelliformis se distingue par sa résistance au froid, puisqu’elle supporte des gelées moyennes. Notre souche est issue de graines collectées en Arizona, état qui n’est pas réputé pour ses hivers très doux. Comme vous, nous sommes impatients de la juger en pleine terre. En attendant, c’est une plante tellement facile à cultiver en pot qu’on se dit qu’on la garderait bien à côté de la terrasse…

Et si vous êtes passionné par l’acclimatation des érythrines, ne manquez pas notre article qui y est consacré !

Comment cultiver l’érythrine flabelliforme, Erythrina flabelliformis

Taille adulte
1,50 m, repart de souche en cas de coup de froid.

Exposition
plein soleil.

Sol
profond et riche mais impeccablement drainé.

Plantation
avril à août de préférence.

Adore…
l’eau en été, comme toutes les érythrines, qui sont plus belles avec un arrosage estival.

Déteste…
les araignées rouges, qui s’en repaissent sous abri, au dépit du pépiniériste.

Le truc pour le réussir
ne laissez pas trop dépasser le caudex de terre : il doit affleurer car cette partie craint le soleil, comme sa cousine.

Espacement
1 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer