Agave de Chihuahua – Agave wocomahii

Agave wocomahi, un petit agave bleuté à rosettes plus larges que hautes, qui ne devient pas géant et d’une rusticité intéressante. En savoir plus.

Intérêt :

port graphique,résistance à la sécheresse,rocaille

Taille de la plante expédiée :

rosettes de 10 cm de diamètre

Type de plante :

plante succulentevivace à feuilles persistantes

12.00

En stock

Agave wocomahi, l’agave de Chihuahua, est un ravissant petit agave vert-bleuté. il est très bleu à l’état jeune. La plante forme une sage rosette de 60 cm de large. Les feuilles larges sont étalées, plutôt trapues et portent l’empreinte des feuilles qui les précèdent, un peu comme la trace d’une mâchoire. Elle pousse naturellement dans des crevasses.

Résistance au froid de l’agave de Chihuahua

Agave wocomahi est une espèce rustique, dont la résistance n’a pas été totalement explorée. Nous l’avons jusqu’ici testée à -9°C sans protection et sans le moindre dommage, à l’humidité. Un bon drainage, sans surprise, est sans doute la clé de la résistance au froid d’Agave wocomahi. Elle n’est pas sujette à la formation de taches sur le feuillage en hiver, ce qui est pour nous un très bon signe.

iWhey! Agave wocomahi, para la bebida tambien…

De tous les agaves, Agave wocomahii  est l’une des meilleures pour produire le mescal, à cause de son taux de sucre. Certains la recommandent même comme substitut  au sucre de canne ou de betterave en pâtisserie. Nous n’avons pas goûté mais nous comptons sur votre expérience pour faire avancer la science culinaire. En attendant, cette espèce mérite de trouver place dans une rocaille de plantes de terrain sec, où elle saura se tenir, à la différence des gros agaves et autres yuccas XXL, très encombrants.

Comment cultiver Agave wocomahi, l’agave de Chihuahua

Taille adulte
1,2 m au grand maximum, souvent moins à maturité, pour un peu plus en largeur. Chez nous, atteint 60 cm de haut en 7 ans.

Exposition
Plein soleil.

Sol
Tout sol, même très calcaire, mais bien drainé tout de même.

Plantation
Mars à septembre en pleine terre, toute l’année en pot (mais à protéger dans ce cas en hiver).

Adore…
Les arrosages en été, qui font pousser cette espèce beaucoup plus vite.

Déteste…
La poignée de billes d’argiles au fond du trou de plantation, qui entretiennent l’humidité en hiver. Toutes les plantes détestent cela, de toute façon !

Le truc pour le réussir
Couvrez d’une protection contre la pluie durant les premières années en zone pluvieuse en hiver.

Espacement
1,2 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer