Agave havardiana – Agave rustique

Agave havardiana – Agave rustique

Mettez une étoile argentée dans le jardin grâce à Agave havardiana, un agave des plus rustiques : jusqu’à -15°C et moins !

10.00

En stock

En stock

Agave havardiana est l’agave rustique, un agave qui forme une rosette nette de feuilles épaisses, et que l’on peut cultiver dans de nombreuses situations.

T’as de beaux bleus, tu sais, Agave havardiana

L’agave rustique forme une rosette de feuilles assez larges qui pourraient un peu rappeler celles d’Agave parryi dans sa forme typique. Mais Agave havardiana devient plus grand et atteint jusqu’à 1 m de large, avec assez peu de feuilles : une quarantaine environ pour une rosette à maturité. Agave havardiana offre une couleur allant du gris vert jusqu’au bleu cendré, cette variation étant surtout due à la saison. En effet, en hiver la plante apparaît davantage verte et en été, elle tire plus sur le bleu poudreux, voire sur le gris pâle. Ce phénomène se rencontre chez nombre d’espèces d’agaves, sauf ceux qui sont toujours verts, évidemment. La plante rejette très modérément et ne forme pas vraiment une colonie : la rosette peut s’accompagner d’une seconde voire d’une troisième, rarement plus, et en plusieurs années.

Agave havardiana, l’agave hardi

Dans havardiana, il y a hardy (rustique, en anglais), et cela colle bien à cette plante. Elle peut en effet résister jusqu’à -20°C mais en restant totalement au sec. Pour arriver à une telle rusticité, ce sera sous un abri comme un tunnel, qui préserve simplement la plante de l’humidité extérieure. En pleine terre et moyennant un bon drainage, elle tiendra à -15°C environ. Plus les conditions seront humides et moins la plante tiendra au froid. Cet agave n’est donc pas un bon candidat à installer en bord de mer sur la façade atlantique, à notre avis. En revanche, en climat provençal, cette plante est bien adaptée.

L’ennemi juré de l’agave de Havard : l’humidité

Agave havardiana craint certes la moiteur en hiver, mais un peu plus que la moyenne. Cette espèce fait partie des agaves qui reçoivent peu d’eau durant l’hiver dans leur milieu naturel. Or l’épaisseur de ses feuilles garantit à la plante qu’il reste longtemps de l’humidité à son pied, sous les feuilles plaquées contre le sol. Le risque maximal de dégât lié à une humidité excessive n’est pas dans le cours de l’hiver, mais à l’approche du printemps. Mieux vaut couvrir la plante tardivement dans l’hiver s’il y a un risque.

 

Note : Agave havardiana est l’agave de Havard, dédié à Valéry Havard, un Français ayant émigré aux U.S.A. vers 1867 et qui y a fait une carrière militaire autant que de botaniste. Ce n’est pas l’agave de Harvard, la fameuse université américaine. “Agave harvardiana” est donc erroné !

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Agave havardiana, l’agave rustique

Taille adulte : environ 1 m de large, pour 80 cm de haut, mais au bout d’un temps assez long (plus de 10 ans).

Exposition : plein soleil. Cette plante ne supporte pas l’ombre.

Sol : bien drainé, même caillouteux. Supporte le calcaire.

Plantation : toute l’année en climat doux ou en pot, d’avril à août en climat frais.

Adore… les talus et les tas de graviers, qui lui correspondent parfaitement.

Déteste… les sols argileux et très compacts, qui peuvent poser problème à la plante. Déteste aussi les enceintes confinées et humides, qui tachent le feuillage.

Le truc pour le réussir : installez la plante sur une butte haute de 20 cm et large de 50 cm maximum. Évitez les apports de matière organique à la plantation.

Espacement : 1,20 m.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer