Agave des montagnes – Agave montana

Agave montana forme une boule aussi haute que large. Il sait tenir sa place et ne devient pas géant. et surtout, bien résistant au froid ! En savoir plus.

Intérêt :

look désertique,plante XXL

Taille de la plante expédiée :

rosettes de 2 ans et plus (30 cm)

Type de plante :

vivace à feuilles persistantes

19.00

En stock

Graphique, rustique et facile : l’agave des montagnes, Agave montana, a tout pour plaire ! Il commence d’ailleurs à se faire une réputation chez les amateurs.

Agave montana, une boule à facettes

Agave montana forme à maturité une solide rosette vert clair, les feuilles semblant partir du cœur comme une explosion. Les rosettes ont un assez petit nombre de feuilles (une cinquantaine environ) comparées aux rosettes d’autres espèces d’agaves. Elles sont assez massives, méchamment aiguillonnées, et portent l’empreinte des feuilles précédentes comme si elles s’étaient échappées de la gueule d’un crocodile (on prend les métaphores qu’on peut).

Agave montana atteint 1,2 m de diamètre à maturité, ce qui demande toutefois un peu de temps, car cette espèce progresse assez lentement comparée à l’Usain Bolt du genre qu’est Agave americana.

Résistance au froid d’Agave montana

Ce qu’il n’a peut-être pas en rapidité, l’agave des montagne l’a en rusticité. Agave montana affronte des hivers de -15°C et moins sans souffrir, et il aime une couverture de neige. Son origine collinaire, que traduit son épithète spécifique de montana, y est pour quelque chose (et son nom d’agave des montagnes, que nous avons gardé car c’est le plus répandu, n’est pas le plus précis).

A l’ombre et sans enfants

Autre particularité : un peu d’ombre ne lui nuit pas. Enfin, il ne rejette pas, vous garantissant contre la corvée de suppression des rejets surnuméraires. Et vous vous demandez encore si cela vaut la peine de l’essayer ?

Comment cultiver l’agave des montagnes, Agave montana

Taille adulte
1,2 m, parfois un peu plus, selon le sujet.

Exposition
Plein soleil ou mi-ombre avec toujours un peu de soleil en journée.

Sol
riche et bien drainé, même un peu humide en hiver.

Plantation
Mars à septembre, toute l’année en pot (mais à protéger en hiver dans ce cas).

Adore…
Les terres mauvaises, faites de remblais et autres gravats.

Déteste…
La solitude : cette espèce est faite pour être accompagnée d’une végétation à son pied : dans la nature, c’est une plante plutôt de bois clairs et de buissons bas. De toute façon, c’est plus joli !

Le truc pour le réussir
Enrichissez le trou de plantation avec un amendement parfaitement composté (type Or Brun), en mélangeant bien.

Espacement
2 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer