Ruellia brittoniana – pétunia du Mexique

Ruellia brittoniana – pétunia du Mexique

Décorez l’été avec Ruellia brittoniana, le pétunia du Mexique. Une vivace arbustive qui résiste à – 12 °C, facile à cultiver.

12.00

Poids 1.8 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque cette plante sera à nouveau disponible !

Rupture de stock

Ruellia brittoniana, le pétunia du Mexique, est une fleur d’été exotique, à l’allure charmante et facile à faire pousser. Elle n’est pas très exigeante, et sa floraison est toujours une bonne surprise.

Ruellia brittoniana, faux pétunia mais vraiment du Mexique

Ah, cette manie de donner le nom de pétunia à ce qui n’a rien à voir ! Car oui, Ruellia brittoniana n’est pas un pétunia, malgré son nom. Cette plante vivace (semi-arbustive) à feuilles semi-persistantes originaire du Mexique est connue pour ses fleurs violettes qui ressemblent un peu à celles du pétunia (autant que celles de l’ipomée, en fait). Ses feuilles sont vert foncé et en forme de lance. En effet, Ruellia brittoniana produit une profusion de fleurs bleu lavande de 4 cm de diamètre environ, en entonnoir. La floraison commence tardivement, du milieu de l’été pour se poursuivre jusqu’à l’automne. Chaque fleur ne dure qu’une journée. Les fleurs de ce ruellia sont solitaires au début puis en grappes à l’extrémité de tiges violacées, au fur et à mesure que l’inflorescence se ramifie. Elles s’élèvent au-dessus d’un feuillage vert sombre, brillant et élancé.

Sans colibris, c’est aussi joli

Très voyantes, les fleurs du pétunia du Mexique attirent certains papillons et surtout dans son aire d’origine, les colibris, ce qui nous fait une belle jambe puisque nous ne sommes pas prêts de voir de tels oiseaux chez nous (même avec le réchauffement climatique !). Ruellia brittoniana ne forme pas de graines chez nous. Ce qui n’est pas plus mal car il ne se ressème pas, comme dans les régions chaudes et humides d’Amérique. Mais là-bas, ils ont des colibris.

Moiteur et chaleur pour le pétunia du Mexique

Rassurez-vous, Ruellia brittoniana est une plante robuste. S’il ne fallait mentionner qu’une seule exigence pour ce ruellia, c’est celle d’un climat chaud. En région froide, il mettra trop de temps à se réveiller puis à fleurir. Mieux vaut le placer en plein soleil (au pied d’un mur, par exemple), même s’il se retrouve un peu à l’ombre en été. Comme pour toute plante venues des Tropiques, ce pétunia du Mexique prospère dans un sol riche et frais, voire un peu humide. Le mettre à côté de cannas ou d’hibiscus des marais ? Ah mais en voilà une bonne idée ! Et ça tombe bien, on en vend !

Résistance au froid de Ruellia brittoniana

La souche du pétunia du Mexique résiste sans problème à – 12 °C. sous une bonne couche de paillis, genre feuilles mortes, évidemment. L’astuce consiste à les retirer dès la fin des grosses gelées, donc à partir de la mi-mars, afin que la terre autour de la souche se réchauffe et la réveille. Couvrir le tout d’une cloche ou d’un voile de forçage produit d’excellents résultats. Moyennant cela, le pétunia mexicain tolère la chaleur (tant que le sol reste moite), l’humidité (même une inondation) et une certaine sécheresse (mais au détriment de la floraison dans ce cas).

 

Attention : compte tenu du port de la plante, droit et ne supportant pas d’être courbé, le pot qui vous est envoyé contient une plante qui aura été recoupée à la taille du carton. Les tiges ne supportent pas d’être courbées. La plante repartira immédiatement en croissance, de mai à octobre.

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Ruellia brittoniana, le pétunia du Mexique

 

 

waterscore by Palmiers et Compagnie - valeur C (plutôt exigeant en eau, pas sobre)

Waterscore by Palmiers et Compagnie – valeur C (pas sobre, exige un peu d’eau)

 

Taille adulte : la plante adulte dépasse 80 cm de haut et entre 50 cm et 70 cm de large mais son port est un peu étalé.

Exposition : soleil tamisé ou mi-ombre dans l’idéal. Fleurit très mal à l’ombre, même dans les régions du sud.

Sol : riche en matière organique, frais autant que possible/

Plantation : dans l’idéal, à prévoir d’avril octobre pour une installation en pleine terre. Possible toute l’année pour une culture en pot et en intérieur.

Adore… une bonne couverture de feuilles mortes au pied à l’automne, et puis rebelote à la belle saison, mais décomposées cette fois.

Déteste… se retrouver dans un petit pot trop longtemps. Les racines colonisent tout l’espace et la plante se met à avoir faim.

Le truc pour le réussir : installez Ruellia brittoniana dans une couche de terre enrichie de compost. Pincez (étêtez, si vous préférez) les tiges en début de saison pour obtenir un port plus dense et moins étalé.

Espacement : 50 cm

 

 

 

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer