Rose ‘Alberic Barbier’

Alberic Barbier, le rosier liane des jardins exotiques, luxuriant, rustique, parfumé, remontant, résistant aux maladies… Le rosier presque parfait ! En savoir plus.

Intérêt :

floraison remontante,feuillage luxuriant,floraison parfumée

Taille de la plante expédiée :

plants en pot de 3 l (50 cm et plus)

Type de plante :

arbuste à feuilles caduques

12.00

En stock

La rose ‘Alberic Barbier’ (parfois simplement nommé Alberic) est un rosier XXL, comme on les aime chez Palmiers et Compagnie ! Une vraie rose de jardin luxuriant, et pas une rose de midinette ou de midinet*… Ce n’est pas une rareté mais il fait partie de la panoplie à notre avis indispensable de grimpantes d’un jardin exubérant et foisonnant. Voilà pourquoi vous le trouvez ici.

‘Albéric Barbier’, à l’assaut du monde

‘Alberic Barbier’ est un rosier liane à très longues tiges, pouvant atteindre 5 à 10 m de long. Issu de Rosa wichuraiana, ‘Albéric Barbier’ a pris les caractéristiques de vigueur de cette rose, que l’on retrouve d’ailleurs chez la rose du Père Soulié. La principale caractéristique de ces rosiers qui est en partage avec cette variété, c’est le feuillage lustré, sain même en climat très humide, et persistant en climat doux.

‘Albéric Barbier’, la vie en blanc

Mais ‘Albéric Barbier’ offre bien plus avec des fleurs doubles, en pompons aplatis, et parfumés avec cela. Mieux encore : Alberic Barbier refleurit au cours de la saison, ce qui est le principal point faible de l’autre rose géante, la rose du Lijiang (mais qui fait partie de notre top 5 des rosiers de jardin exotique en se rattrapant par le parfum…). La première floraison de printemps est une vague mousseuse, tandis que la refloraison, à partir de juin (sur les tiges de l’année), se fait plus sporadique. En climat frais, il y aura toujours des fleurs mais en climat sec, il réservera u regain pour la rentrée, ce qui n’est pas mal non plus.

Et la taille ? Et le froid ?

Thermomètre et sécateurs ne sont pas bien utiles pour ce rosier. D’abord, parce qu’il ne craint pas le froid (il est rustique en toutes régions). Et parce que la taille se fait plutôt à la cisaille, au taille-haie… ou pas du tout. Aucune technique n’est requise pour tailler ce rosier, qui se limite comme toute liane, en coupant ce qui gêne. Le mieux est de le faire en fin d’été ou en fin d’hiver, pour ne pas se priver des deux pics de floraison.

*parce qu’il faudrait masculiniser tous les qualificatifs qui ne s’appliquent qu’à un genre. Mais ne demandons pas à l’Académie Française, elle dort !

 

Comment cultiver la rose Albéric Barbier

Taille adulte
plus de 6 m de haut (ou de long), pour autant de large.

Exposition
mi-ombre ou soleil. Sans un ensoleillement minimum, ce rosier pousse sans trop fleurir, essayant d’aller chercher la lumière au loin.

Sol
Tout sol, même calcaire, sec, ou mal drainé.

Plantation
Toute l’année.

Adore…
Comme tout bon rosier, il aime que le sol soit travaillé en profondeur à la plantation, et amendé avec du compost mûr (pas de “terreau de plantation”, qui est une arnaque, par pitié !).

Déteste…
Étre cultivé dans un tout petit pot, ce qui revient à garder un lion en appartement (on sait, il y en a qui le font, mais ça finit mal en général). Ce rosier vient bien en pot, mais dans un grand bac (et avec une taille dans ce cas).

Le truc pour le réussir
Taillez-le en cas de besoin, s’il devient gênant; bien placé, ce ne sera pas le cas. Guidez ses branches au fur et à mesure si vous l’employez pour couvrir une structure.

Espacement
5 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer