Rose à odeur de myrrhe – Rosa arvensis ‘Splendens’

Rose à odeur de myrrhe – Rosa arvensis ‘Splendens’

Décorez de guirlandes de roses avec la rose à odeur de myrrhe, Rosa arvensis ‘Splendens’. Un petit rosier costaud et vigoureux une fois installé.

15.00

Poids 2.2 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

La rose à odeur de myrrhe, Rosa arvensis ‘Splendens’ alias ‘Ayrshire Slendens’, fait partie de notre gamme de rosiers à grand développement parfaits pour composer une jungle fleurie.

Rosa ‘Splendens’, petites fleurs et grand parfum

La fleur du rosier à odeur de myrrhe est une petite fleur très proche du rosier des champs (Rosa arvensis, son parent), mais en plus délicat. La fleur prend d’abord l’allure d’un cône de pétales, lorsqu’elle sur le point de s’ouvrir. La coupe ouverte est semi-double, avec une quinzaine de pétales, d’un rose pâle nacré. Le cœur d’étamines jaunes est bien visible. Si petite soit la fleur, elle offre une forte odeur de myrrhe, cette odeur douce et enveloppante de baume.

De façon caractéristique, Rosa arvensis ‘Splendens’ porte ses fleurs toujours sur le côté, avec un air un peu penché. La floraison n’a lieu qu’une fois dans l’année, en fin de printemps. Il est proche des rosiers sauvages, qu’on surnomme d’ailleurs « rosiers botaniques », comme s’il y avait des « poules animales », mais c’est une autre question… Les rosiers sauvages, du moins ceux de nos régions, ne fleurissent qu’une fois dans l’année et ce rejeton généreux n’échappe pas à la règle.

La rose à odeur de myrrhe, petite mais solide et XXL

Ne vous fiez pas à l’allure malingre de la plante dans son pot. Plantée en pleine terre, la rose à odeur de myrrhe prend ses quartiers. Elle n’est pas du genre à mettre le turbo comme d’autres, mais plutôt à se développer à son rythme, lentement mais très sûrement. Et à la longue, ce rosier grimpant déploie de longues et fines branches. Pensez : il peut atteindre 6 m de long, se faufilant un peu partout sur son support ou les buissons environnants. Il faut donc un bon support pour l’accueillir, comme un grillage, une haie d’arbustes ou une pergola. La plante avait été trouvée, on ne sait quand exactement, dans l’Ayrshire, en Écosse. C’est une partie du pays qui n’est pourtant pas connue pour l’exubérance de sa flore mais plutôt ses vieilles pierres et sa culture.

Quel mélange

Comme souvent avec les plantes cultivées, le nom entraîne des confusions. Ainsi, souvent le nom de rose ‘Splendens’ renvoie à un rosier gallique, au port très différent (non grimpant).

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer