Palmier des Canaries – Palmier ananas- Phoenix canariensis

Palmier des Canaries – Palmier ananas- Phoenix canariensis

Le palmier des Canaries, ou palmier ananas, est un incontournable. Roi des potées en climat froid, il prendra de l’ampleur en climat doux, en pleine terre. En savoir plus.

22.00

Poids 2 kg
Résistance au froid

Intérêt

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Le palmier des Canaries, ou palmier ananas, est un palmier classique mais surtout classe. Élégant, il décore aussi bien une potée qu’un massif exotique en extérieur, en climat pas trop gélif. Il sera aussi à l’aise dans une véranda lumineuse qu’au jardin, en plein soleil. Phoenix canariensis apporte en effet une touche méditerranéenne lorsqu’on l’installe en pleine terre.

Phoenix canariensis, plus rustique qu’on ne le croit

Le palmier des Canaries n’est pas très rustique, mais plus il vieillit, et plus il se montre résistant. Ainsi, si sa résistance ne dépasse pas -7°C les premières années, un sujet costaud supportera -15°C et moins (il perdra ses feuilles mais restera intact). Les sujets qui vous sont proposés ici sont de taille à gagner la pleine terre (à être plantés), de préférence entre mars et septembre. La croissance est bien plus rapide en pleine terre qu’en pot. Comptez 5 ans tout de même pour voir apparaître le stipe et une première floraison. C’est-à-ce moment-là que vous pourrez former le fameux ananas, cette masse de restes de feuilles que l’on taille pour former une boule à facettes. Voir aussi notre article sur sa culture.

Le palmier des Canaries en pot ?

Vous pouvez bien sûr cultiver ce palmier en pot, parce que le palmier des Canaries a un look irrésistible en pot. Il faut juste penser à lui donner beaucoup d’engrais pour ne pas qu’il montre les symptômes d’une carence, car le palmier des Canaries est une espèce qui a de gros besoins en nutriments, comme les autres palmiers de ce genre, d’ailleurs.

Autre précaution à prendre : lui offrir un pot d’où vous pourrez le sortir facilement car il faudra le rempoter tous les deux à trois ans. Si vous choisissez un pot avec un col étroit par exemple, vous ne pourrez plus sortir le palmier du pot et pour le changer de pot, ce sera un peu galère (ça se finit à coup de marteau pour les pots en terre et à coup de cutter pour les pots en plastique). Pour en savoir plus, consultez notre fiche consacrée au rempotage des palmiers.

En intérieur, il est possible de cultiver le palmier des Canaries, comme en appartement par exemple. Mais placez-le contre la fenêtre, plein sud, pour éviter qu’il ne souffre du manque de luminosité.

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver le palmier des Canaries, ou palmier ananas, Phoenix canariensis

Taille adulte : 8 m et plus, pour 3,80 m de large et plus

Exposition : Plein soleil

Sol : Riche et profond, même calcaire. Pousse plus vite en sol frais et supporte un drainage assez médiocre.

Plantation : De mars à septembre. Toute l’année en pot.

Adore... L’engrais : c’est un glouton, en bon représentant du genre Phoenix

Déteste… Les coups de gel alors qu’il est encore petit, sans une protection adaptée

Le truc pour le réussir : emballez-le dans du voile d’hivernage la première année. Voir aussi notre blog avec ses fiches conseils.

Espacement : 4 m pour tenir compte de l’encombrement de ses palmes.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer