Heimia salicifolia – sinicuichi

Heimia salicifolia – sinicuichi

Heimia salicifolia, le sinicuichi, est un petit arbuste réputé pour ses propriétés hallucinogènes. Mais c’est surtout un bon arbuste pour le jardin ! En savoir plus.

12.00

En stock

En stock

Heimia salicifolia, le sinicuichi, est un petit arbuste originaire du Mexique et réputé pour ses propriétés hallucinogènes… qui n’ont jamais été établies avec certitude. En attendant, c’est un bon arbuste pour sols secs, vraiment facile à vivre.

Heimia salicifolia, un buisson qui voit la vie en jaune

Le sinicuichi forme un petit arbuste qui se tient bien, avec un port naturellement arrondi et un feuillage dense, régulier et qui ne demande pas d’entretien. Une fois installé, la plante résiste à  la sécheresse mais doit pouvoir aller chercher l’humidité en profondeur. Attention donc à l’installer en sol bien drainant. Moyennant cela, la plante fleurit pendant des mois en offrant des fleurs d’un jaune vif. Si elles ne sont pas très grandes, elles sont surtout très nombreuses et se renouvellent sans cesse. Le tout fait penser à une sorte de petit millepertuis. Les butineurs apprécient beaucoup la plante. Elle se ressème un peu, mais sans envahir.

Résistance au froid du sinicuichi

Heimia salicifolia est une plante bien plus rustique qu’il n’y paraît, puisqu’elle a montré une parfaite reprise après une épisode à -9°C. Elle repart de la souche dès les beaux jours.

Heimia salicifolia, le sinicuichi qui chicane

Heimia salicifolia est réputé faire planer. Une macération fermentée de feuilles et hop !, vous voyez tous les objets en jaune et autres déformations auditives, c’est ce que vous promettent des sites peu scrupuleux des faits. En réalité, c’est surtout le doute que cette plante fait planer. Pour commencer, la littérature ancienne qui vante les effets du sinicuichi oublie de mentionner que plusieurs plantes ont pu porter le nom de sinicuichi, toutes ayant en commun d’endormir les poissons dans les eaux où on agite les tiges broyées. Il y a comme un poisson dans le potage. Ensuite, les alcaloïdes de la plante n’ont semble-t-il pas d’effet psychoactif mais auraient une action anti-douleur. Voir Heimia salicifolia: A phytochemical and phytopharmacologic review

En bref, une bonne plante de jardin, une mauvaise plante de junkie. Et sinon, nous avons des plantes idéales pour faire des breuvages !

Comment cultiver Heimia salicifolia, le sinicuichi

Taille adulte
50 à 70 cm de hauteur selon les conditions, moitié moins en largeur.

Exposition
Soleil impérativement, ou mi-ombre avec quelques heures de soleil.

Sol
Léger, poreux et profond, même très calcaire.

Plantation
Avril à septembre dans l’idéal, toute l’année en pot.

Adore…
Les sols sableux, au pied d’un talus au sud. C’est dans une telle situation que nous tenons notre pied-mère depuis des années, sans protection.

Déteste…
Comme toute plante d’origine mexicaine, ce ne sont pas les murs frontaliers anti-immigration qu’Heimia salicifolia craint, mais les sols mal drainés en hiver.

Le truc pour le réussir
Décompactez très en profondeur et amendez avec un peu de compost mûr. Arrosez régulièrement la première année.

Espacement
50 cm.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer