Gunnera perpensa – gunnéra nain

Gunnera perpensa – gunnéra nain

Mettez un coup de rein avec Gunnera perpensa, le gunnéra nain aux feuilles en forme de rein. Un look gracieux, une vigueur aux reins solides.

11.00

Poids 2.1 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Gunnera perpensa est un gunnéra nain, au joli feuillage. Pour les zones humides, c’est un bon compagnon.

Gunnera perpensa, la plante qui donne plus qu’un rein

En végétation, ce gunnéra peut atteindre 1 m de haut, mais ça, c’est pour une terre riche. En sol classique, Gunnera perpensa se cantonne à 80 cm de haut. Ses racines (en fait, son rhizome) sont épaisses et toujours près de la surface du sol. C’est surtout pour ses feuilles qu’on apprécie la plante. Car le feuillage est ample, de 20 à 30 cm de large environ, vert franc et en forme de rein (réniforme, diraient les botanistes). Il est porté par des pétioles très droits.

Entre les reins, un petit épi rouge

Gunnera perpensa n’est pas un être insensible et comme Bardot chantant du Gainsbourg, cette plante se dit “Il me monte des désirs dans le creux de mes reins”. Enfin, de mes feuilles en forme de rein. Les fleurs, minuscules, sont portées par un long épi qui dépasse du feuillage. Le tout n’est pas vilain car l’épi prend une teinte brun rougeâtre. Cela ne vous excite sans doute pas, mais les sexes y sont séparés (femelle en bas, mâle en haut de l’épi), avec des fleurs hermaphrodites au milieu.

Gunnera perpensa, la plante qui voit du pays

Ce gunnéra nain vous fait voyager. Imaginez un peu le nombre de pays où on la connaît à l’état naturel : Afrique du Sud, Éthiopie, Kenya, Mozambique, Ouganda, Rwanda, Soudan, Tanzanie, Zaïre, Zimbabwe. Pas mal pour une plante qu’on peut accueillir dans nos jardins !

De l’eau pour gunnera perpensa

Ce gunnéra nain, comme ses cousins géants, a besoin d’eau. Ce n’est pas une plante aquatique mais plutôt une plante de berge. En cas de coup de soif, la plante se met en repos et repart de son rhizome. En sol détrempé, elle sera parfaite avec des arums d’Éthiopie, des hostas, des fougères de sol humide, du pétasite, etc.

Il faut savoir que la plante vient très bien en pot, dans un contenant sans trou de drainage. Noyez le tout et revenez 15 jours plus tard (chaque semaine en été) pour recommencer et c’est tout.

Résistance au froid de Gunnera perpensa

Pour une plante que l’on croise en Afrique tropicale, ce gunnéra se défend pas mal. Mais il n’est pas invincible non plus. En dessous de -10°C, la plante peut sérieusement souffrir. Un paillis généreux, à coup de feuilles mortes, s’impose donc en région froide. Cette espèce ne souffre pas de l’humidité hivernale stagnante. Pour une fois qu’on en croise une !

 

 

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Gunnera perpensa, le gunnéra nain

 

Taille adulte : entre 70 cm et 1 m de haut selon la richesse de la terre et l’humidité, autant en largeur voire plus.

Exposition : mi-ombre. Supporte l’ombre et le soleil. En fait, tant qu’elle a de la flotte au pied, elle se fiche de l’exposition.

Sol : riche, même argilo-collant-terre-à-poterie.

Plantation : toute l’année. Mieux de mars à septembre en climat frais.

Adore… l’eau, les endroits boueux. Comme les sangliers.

Déteste… le coup de soif prolongé ; la plante se remet mais ça prend quelques semaines.

Le truc pour le réussir : faites un trou et mettez-y la plante. Tant que le sol est humide, c’est une plante inratable.

Espacement : 50 cm.

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer