Calamondin, oranger d’appartement, Citrus madurensis

Cueillez des fruits en intérieur avec le calamondin, l’oranger d’intérieur. A utiliser comme des citrons, en fleurs et en fruits toute l’année ! En savoir plus.

Intérêt :

aromatique,comestible

Taille de la plante expédiée :

plant en pot de 3 l, de taille à fleurir

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

25.00

En stock

L’oranger calamondin, Citrus madurensis, ou oranger d’appartement (ou encore oranger d’intérieur) n’est pas tout à fait un oranger mais cet agrume a un gros avantage : c’est celui qui se cultive le mieux en intérieur.

Les fruits de l’oranger calamondin : de petites oranges, pour le jus

Facile à faire fructifier et portant des fruits gros comme des abricots toute l’année, l’oranger calamondin s’emploie plutôt comme un citron. Ses fruits ou son zeste peuvent se faire confire, pour les plus courageux. Les fleurs sont parfumées mais petites. De toute façon, l’oranger calamondin est un arbuste assez petit, puisqu’on peut le garder à l’état de buisson ne dépassant 60 cm, pendant des années et des années.

Des besoins simples pour l’oranger calamondin

Comme tous les agrumes, l’oranger calamondin n’a besoin que d’arrosages réguliers (une fois par semaine en hiver, une fois tous les deux jours en été), de l’engrais (tous les 15 jours en été, une fois par mois en hiver) et de la lumière, si possible vive mais sans soleil direct, au moins durant les heures les plus chaudes de la journée en été. Cette espèce d’agrume demande assez peu de lumière. L’idéal est de le positionner comme les orchidées, près d’une fenêtre au sud, derrière un voilage ou d’autres plantes qui filtreront un peu le soleil (mais pas toute la lumière). Au-dessus de 12°C, il lui faut le plein soleil car sa végétation ne marque pas d’arrêt de végétation. Vous pourrez donc le voir en fruit et en fleurs toute l’année dans ces conditions !

L’oranger calamondin en intérieur ou en appartement

De tous les agrumes, l’oranger calamondin est celui qui supporte le mieux la culture en intérieur. Il craint la chaleur excessive mais il supporte jusqu’à 18°C en hiver (en été, il ne craint pas les fortes chaleurs). Même en intérieur, les petits fruits sont très acides mais vous pourrez les utiliser en assaisonnement. Et toujours en intérieur, un pied pourra porter jusqu’à un kilo de fruits dans l’année ! Pour le faire fleurir, assoiffez-le un peu, jusqu’à épanouissement des boutons : les fleurs sont autofertiles.

Le calamondin, en revanche, est peu résistant au froid. Il supporte des gelées de quelques degrés sous zéro, mais pas plus. Ce n’est pas un agrume pour le jardin !

Comment cultiver le calamondin, oranger d’intérieur, ou oranger d’appartement, Citrus madurensis

Taille adulte
60 cm et plus. En pleine terre, c’est un buisson qui peut atteindre 3 m, mais dans les climats où il ne gèle jamais.

Exposition
soleil tamisé ou mi-ombre lumineuse.

Sol
riche mais qui laisse passer l’eau d’arrosage en quelques heures.

Plantation
toute l’année en pot et en intérieur.

Adore…
les apports d’eau réguliers durant toute l’année.

Déteste…
Les cochenilles farineuses, premier ennemi des agrumes et du calamondin en particulier, surtout lorsqu’il est cultivé en intérieur. Un arrosage régulier et un apport d’engrais sans excès sont les deux meilleurs moyens de prévention. Les plantes sous-arrosées et/ou surfertilisées sont plus sensibles à ce problème.

Le truc pour le réussir
Sortez la plante dehors de la fin des gelées jusqu’à la mi-octobre, en la plaçant dans un endroit lumineux et exposé à la pluie.

Espacement
1,80 m

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer