Changsha, mandarine rustique Changsa

À vous des mandarines dans le jardin avec Changsha alias Changsa, un mandarinier chinois résistant à -12°C et moins. En savoir plus.

Intérêt :

comestible

Taille de la plante expédiée :

plant de 50 cm et plus

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

27.00

En stock

Changsa ou Changsha est un mandarinier (Citrus reticulata) surprenant par sa rusticité. S’il porte abondamment lorsqu’il a atteint sa maturité, il faut prendre garde à récolter ses fruits assez tôt… Et en bonne mandarine qu’est Changsa, le fruit comporte des pépins.

Changsa, la mandarine très orange

Arbuste de petit développement (2 à 3 m de haut pour autant de large), Changsa est une variété à la parenté mal connue. Elle est souvent orthographiée Changsha mais ce devrait plutôt être Changsa, comme nous l’employons ici. Elle est sûrement liée à la ville de Changsa (长沙市), chef-lieu de la province du Hunan en Chine. La ville de Changsa est régie par un climat continental mais très pluvieux. La région est connue depuis très longtemps (en Chine) pour sa production d’agrumes et elle bénéficie d’ailleurs aujourd’hui d’une appellation contrôlée.

La mandarine Changsa est donc probablement une vieille variété cultivée dans cette partie de la Chine, ce qui est intéressant pour sa résistance au froid. La mandarine Changsa est un peu l’équivalent chinois des satsumas japonais, autres mandarines remarquables par leur résistance au froid. Par rapport aux satsumas, la mandarine Changsa est différente : les feuilles sont petites, il peut y avoir quelques petites épines, le port est plutôt érige lorsque la plante est jeune. Le port de la plante est assez équilibré et requiert moins de taille que les autres : Changsa n’a pas cette propension à former de grands jets qu’il faut vite tailler, comme chez les citronniers par exemple. La floraison printanière est parfumée.

Un fruit abondant, mais à cueillit tôt

La mandarine Changsa (Changsha), compte tenu de son adaptation à un terroir plutôt frais, est une variété précoce. Les fruits se récoltent en effet au plus tard à la mi-octobre car comme chez tout agrume, la surmaturité conduit à un fruit peu goûteux. Dans les régions douces, on pourra la récolter dès la mi-septembre.

Résistance au froid de la mandarine Changsa

‘Changsa’ montre une très encourageante rusticité, puisqu’elle est régulièrement citée comme résistant à -12°C, voire -15°C. Cette variété est l’une des seules a avoir résisté à une température de -17°C aux États-Unis durant l’hiver 1962-1963. Attention toutefois, -17°C là bas ne veut pas dire -17°C dans le Jura ! La durée du froid, la remontée des températures en journée, l’humidité du sol, la vitesse du vent, etc. sont autant de paramètres qui font que la rusticité d’une plante est une indication, mais pas une valeur absolue. De plus, lorsque les températures descendent en dessous de -12°C (environ), le feuillage peut tomber. La plante récupère dès le printemps mais il faut veiller à bien l’accompagner (arrosages, apport d’engrais).

La rusticité du plant de Changsa est d’autant plus intéressante que les fruits se récoltant de bonne heure, ils ne sont pas mis en danger par les gelées hivernales.

Nos plants sont greffés sur citrumelo, un porte-greffe issu du Poncirus, qui assure vigueur, résistance au froid et qualité du fruit (c’est notre porte-greffe préféré).

Comment cultiver Changsha, la mandarine changsa

Taille adulte
2 à 3 m en hauteur comme en largeur, avec une silhouette équilibrée. En pot, atteindra 1,50 m.

Exposition
Mi-ombre. C’est un agrume qui supporte le soleil mais qui a tendance à souffrir du soleil de la mi-journée en été.

Sol
Comme pour tout agrume : riche mais drainant et sans excès de calcaire.

Plantation
Avril à septembre en pleine terre, toute l’année en pot.

Adore…
les arrosages réguliers en été, sans surprise pour un agrume. Veillez à ce que la plante ne manque pas d’eau au début de l’été (juin), au moment où les fruits gonflent et où parfois, on tarde un peu à dégainer l’arrosoir…

Déteste…
la culture en intérieur chauffé. C’est une plante qui ne supporte pas de rester à 20°C en hiver dans un intérieur où l’air est sec. Préférez plutôt le calamondin dans ce cas.

Le truc pour le réussir
Installez la plante dans un pot plus haut que large, pour que les racines du porte-greffe (le citrumelo) se développent correctement. Cultivez comme tout agrume.

Espacement
2,5 m (en pleine terre).

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer