Rendez votre palmier encore plus beau avec l'éclairage nocturne - Palmiers et Compagnie

Un beau palmier, c’est bien, mais un beau palmier de nuit, c’est vraiment spectaculaire. Valorisez un beau sujet en le soulignant de lumière, pour transformer vitre jardin en un lieu d’exception. Vous serez bluffé ! Alors ne résistez plus et éclairez vos plantes le soir… Et si vous avez craqué pour un sujet d’exception, un bel éclairage est presque obligatoire.

Butia éclairé de vert la nuit.
Un palmier pindo noyé dans une lumière verte fait penser à une fontaine extra-terrestre.
Pourquoi éclairer un palmier la nuit ?

L’illumination nocturne met en valeur une plante architecturale comme un palmier-ananas (Phoenix), un palmier pindo (Butia) ou un palmier-chanvre, pour n’en citer que quelques-uns. La lumière donne plus de majesté au palmier car celui-ci devient le seul élément visible dans le jardin. De plus, selon l’angle sous lequel arrive la lumière ainsi que sa couleur, vous pourrez créer un effet magique, impossible à obtenir en plein jour sous la lumière du soleil. L’éclairage nocturne apporte donc un réel plus. Illuminer son jardin vaut pour les palmiers mais aussi pour de nombreuses plantes exotiques au feuillage luxuriant.

Agave éclairé de nuit.
Une lumière blanche, crue, met en valeur le contour presque métallique de cet agave.
Les points essentiels pour mettre en valeur un palmier par la lumière

Si l’éclairage d’une plante est assez peu onéreux (à partir de 15 € pour les solutions les plus simples), il doit être bien pensé. Voyons tout ce qu’il faut penser pour bien éclairer une plante et une partie du jardin.

1. L’angle de la lumière : les plantes paraissent plus belles si elles sont illuminées par-dessous. La silhouette naturelle de la plante est comme renversée, les palmes éclairées formant un grand parapluie de lumière. Cela veut dire que la lumière projetée doit partir de préférence du pied de la plante.

Astuces :
  • Si cela n’est pas possible, éclairez le palmier par-derrière pour le voir en contre-jour.
  • Évitez d’éclairer le palmier en jour, c’est-à-dire que la source de lumière soit entre vous et le palmier. Cela fait projecteur de monument et n’est pas des plus heureux.
  • Vous pouvez aussi illuminer un palmier en entourant le tronc (le stipe) d’une guirlande. Seul le tronc est alors visible et forme une colonne de lumière. Joli, mais ne mettant en valeur qu’une partie du palmier.
Palmier ananas éclairé de nuit.
L’éclairage de face de ce Phoenix n’est pas des plus heureux : le projecteur lui donnerait plus de volume s’il avait été placé à l’arrière.

2. La couleur : une lumière blanche fait ressortir toutes les nuances de la plante, entre la couleur de l’écorce, celle des palmes, etc. Pour un effet magique, préférez une lumière colorée, verte, rouge ou bleue. Le jaune ne rend pas bien. Le vert, couleur du végétal, repeint entièrement le palmier en vert, ce qui est étonnant mais pas le plus insolite. C’est le bleu qui créera le plus d’effet, car un palmier bleu, cela ne se voit pas tous les jours (il existe un palmier naturellement bleu, mais ce n’est pas la même chose !). Réservez le blanc pour mettre en valeur une architecture ou simplement une silhouette, préférez la couleur pour le côté onirique. Vous n’êtes pas obligé de choisir tout de suite si vous optez pour un éclairage à couleur programmable. Ils sont munis d’une télécommande et vous pouvez varier les couleurs au gré de votre fantaisie.

Feuillages illuminés en bleu
Une lumière bleue nimbe ces feuillages exotiques de mystère…

3. La puissance : inutile d’envisager un projecteur super-puissant. La nuit, quelques watts suffisent à souligner une silhouette. C’est naturellement par un éclairage à LED que vous allez mettre en valeur le palmier (ou la plante exotique). Et la puissance d’un éclairage à LED se repère par son flux (sa puissance) en lumens. Les LED offrent un rendement compris entre 40 et 80 lumens par watt consommé. 1 000 lumens mettent en valeur un gros sujet, ce qui fait que pour quelques watts consommés, vous peindrez de lumière presque toutes les tailles de palmier. En dessous de 5 watts, le flux lumineux devient faible et il faut le réserver à des plantes plus petites ou des détails. Certains modèles d’éclairage à LED sont dimmables, c’est-à-dire qu’on peut en moduler la puissance.

Palmier éclairé de nuit;
Une lumière de couleur chaude ravive un palmier-chanvre à la tombée du soir. (Création Manfred Siegwarth.)
Pensez à la faune de nuit, éteignez l’éclairage !

Lorsque vous n’êtes pas dans le jardin, programmez votre éclairage afin qu’il ne reste as illuminé en permanence de nuit. La lueur gêne terriblement les animaux nocturnes que sont les oiseaux (oiseaux migrateurs, rossignol, hiboux, chouette, etc.). Vous pouvez programmer votre éclairage pour une extinction aléatoire (dans une plage horaire) afin d’éviter de signaler à d’éventuels cambrioleurs votre absence.