Les cactées se divisent en deux groupes : ceux qui peuvent passer l’hiver dehors… et les autres. Voici comment garder votre cactus en hiver.

Protection à cactées en hiver en pleine terre, à retirer au printemps (avril).

Soigner un cactus en hiver

Faire passer l’hiver à un cactus est plus ou moins facile selon le cactus en question et l’équipement dont vous disposez. Les cactus qui peuvent passer l’hiver dehors sont les cactus rustiques (résistants au froid), souvent originaires des États-Unis. Ils ressemblent en tous points aux cactus non rustiques, originaires du Mexique ou de latitudes plus clémentes encore. Rien ne différencie les deux types de cactus à première vue, d’où l’importance d’avoir le nom de la plante pour s’y retrouver !

Cholla (Cylindropuntia), un cactus qui se déshydrate naturellement en hiver au point d’en retomber !

Conserver les cactus en extérieur en hiver

Les cactus résistants au froid sont des plantes rustiques qui peuvent supporter des gelées allant de -7°C à -8°C jusqu’à -25°C pour les plus coriaces. Le secret de leur résistance au froid ? Il consiste tout simplement à les préserver de la pluie en hiver. Certains se déshydratent naturellement, comme les chollas (Cylindropuntia). Mais les oponces (Opuntia), les petits cierges (Oreocereus, Echinocereus, etc.) ne le font pas d’eux-mêmes et il faut donc les assoiffer. Plus un cactus a soif en hiver et en extérieur, et mieux il peut résister au froid. Cette déshydratation partielle l’empêche de congeler et aussi de subir une pourriture au niveau des racines, son talon d’Achille. Et enfin, cela tient à distance les limaces et les escargots, autres ennemis des cactus en hiver.

protection hivernale pour cactus de jardin
Mise en place d’une protection hivernale pour cactus de jardin (photo prise en Ile-de-France).

Comment protéger les cactus au jardin en hiver ?

Couvrez les plus petits d’une cloche (en verre ou plastique). Sinon, couvrez-les d’un “tipi”, c’est-à-dire une structure de bois, conique, et que vous recouvrirez d’une feuille de plastique transparent. Cela n’offre aucune protection contre le froid mais les protège de la pluie et des courants d’air. Il est plus facile d’abriter les cactus plantés contre la maison et ceux qui ont été plantés dans un petit massif surélevé. Dans ce cas, vous n’aurez qu’à emballer le tout. Le voile d’hivernage, si utile pour les palmiers, n’est pas adapté aux cactus : il laisse passer l’eau, ce qui les rendrait sensible au froid.

cactus Rebutia krainziana
Cactus conservé en intérieur contre une fenêtre (ici, un Rebutia krainziana)

Conserver un cactus en intérieur en hiver

En intérieur, l’ennemi numéro 1 des cactus, c’est l’humidité. Il ne faut pas les arroser de trop sous peine de les voir pourrir. Mais attention ! Il ne faut pas les assoiffer non plus. Si vous gardez des cactus en intérieur, donnez-leur un peu d’eau afin qu’ils ne flétrissent pas; Souvent, une fois par mois suffit. L’ennemi numéro deux, et parfois ex aequo avec l’humidité, c’est la chaleur. Les cactus n’aiment pas avoir trop chaud en hiver. 10°C leur conviennent très bien. Et enfin, troisième souci que peuvent rencontrer les cactus que l’on garde en appartement ou à la maison : ils manquent de lumière. Même en hiver, un cactus a besoin de soleil, ou du moins d’une bonne luminosité. Rapprochez des carreaux. Si vous avez une véranda ou une baie vitrée bien exposée dans une pièce pas trop chauffée, vous n’aurez aucune difficulté à garder vos cactus.