Selaginella involvens – sélaginelle fougère

Selaginella involvens – sélaginelle fougère

À vous la grâce et l’élégance de l’ombre avec Selaginella involvens, une grande sélaginelle qui ressemble à une fougère, mais bien rustique. En savoir plus…

9.00

En stock

En stock

Selaginella involvens est une sélaginelle très différente de ses congénères : c’est la plus grande de toutes, et elle peut atteindre 60 cm.

Selaginella involvens, une sélaginelle comme une fougère

La plante se développe à partir de rhizomes peu profonds, fins et graciles, portant eux-mêmes de fines tiges écailleuses et qui se déploient à leur extrémité en ce qui ressemble à une fronde ou plutôt une grande plume, vert vif. La plante est absolument charmante, douce et idéale pour enrichir un coin à l’ombre fraîche. Mais ne vous y trompez pas. Malgré son air délicat, c’est une vraie dure à cuire ! Si elle aime la moiteur, elle sait aussi résister à la sécheresse et cerise sur le gâteau, elle est parfaitement résistante au froid : nous l’avons testée à -18°C dans une terre sableuse avec paillis de feuilles mortes.

Un look de fougère, une histoire de mousse

Cette plante très différente botaniquement des fougères est un lycophyte, c’est-à-dire un membre d’un groupe dont l’origine remonte à 450 millions d’années. Ce qui est étonnant avec Selaginella involvens, c’est qu’il s’agit d’une des plus grandes sélaginelles alors qu’elle n’est pas tropicale et qu’elle est même bien résistante au gel. Pour une fois, le représentant le plus spectaculaire d’un groupe ne vient pas des tropiques. Une raison de plus pour ne pas se priver de cette plante à l’allure on ne peut plus exotique…

bandeau_separateur

Comment cultiver Selaginella involvens, la sélaginelle fougère

Taille adulte 50 à 60 cm, peut se cantonner à 30 cm là où elle reçoit trop de soleil ou pas assez d’eau.

Exposition Ombre ou mi-ombre, où elle peut prendre le soleil du matin.

Sol Riche en humus, comme un sol de forêt. Elle apprécie vraiment les sols riches en matières organique.

Plantation Toute l’année en théorie, mais mieux de mars à octobre (novembre à avril en climat chaud).

Adore… Les terres peu compactées, où elle étend facilement ses petits rhizomes. Là où il y a du compost mûr, il y a des vers de terre, donc des bestioles qui travaillent le sol et le rendent moins compact : Selaginella involvens est toute contente.

Déteste… La sécheresse sévère surtout en terre légère, qui la fait souffrir. En terre lourde, elle peut survivre, pas toujours sans dommages, mais nous l’avons vu résister à des conditions que peu de plantes supportent.

Le truc pour la réussir Plantez-la dans une poche de compost mûr, à peine mélangée à la terre environnante et garnissez d’un paillis de feuilles mortes en décomposition. Elle ne demande aucun entretien une fois installée.

Espacement 50 cm.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer