Sedum praealtum – orpin arbustif

Sedum praealtum – orpin arbustif

Mettez de la texture et de la douceur avec Sedum praealtum, l’orpin arbustif. Ce buisson résistant à la sécheresse pousse tout seul !

8.00

Poids 1.5 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Sedum praealtum, l’orpin arbustif, n’est pas un sédum en arbre mais plutôt un petit buisson, tout arrondi, très sympa et surtout, très facile à vivre.

Sedum praealtum, la boule verte et jaune

Tout au long de l’année, c’est pour son feuillage qu’on apprécie avant tout Sedum praealtum. Il forme un monticule dense atteignant 60 cm de haut (voire un peu plus en climat de bord de mer), pour 1 m de large (beaucoup moins en pot). Il fleurit en cours d’été, jaune vif, comme beaucoup de sédums.

L’orpin arbustif, celui qui ne gonfle pas

Avec lui, oubliez le sécateur, l’arrosoir et l’engrais. Il prend naturellement une forme arrondie et n’a pas besoin de taille, sauf s’il devient trop encombrant. Plantez-le, arrosez-le éventuellement un peu pour l’aider à reprendre et c’est tout. À part les fortes gelées, cet orpin ne craint rien.

Il est employé de façon traditionnelle en Amérique du Sud, d’où il vient, pour traiter les bobos comme le mal de gorge et les petites inflammations oculaires.

Résistance au froid de Sedum praealtum

L’orpin arbustif est une plante qui n’est pas tout à fait résistante au froid mais tolère tout de même de bonnes gelées. Sa limite se situe vers -10 °C, il est possible que la plante commence à souffrir dès -7 °C. Il y a toujours une bouture qui s’est coincé quelque part pour faire repartir le pied en cas d’hiver plus rude que d’habitude. Sinon, offrez un bon paillis au pied en automne (à retirer en mars) et le tour est joué.

 

 

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Sedum praealtum, l’orpin arbustif

 

Taille adulte : 60 cm, un peu plus s’il manque de lumière.

Exposition : plein soleil, supporte un peu d’ombre.

Sol : tout, même un peu humide.

Plantation : possible toute l’année en climat doux, de mars à septembre en pot et en climat frais.

Adore… les orages d’été, qui lui gardent son aspect charnu et l’incitent à fleurir.

Déteste… le gel lorsqu’il est cultivé en pot. Il perd toutes ses racines et il faut lors le bouturer, en le replantant, ce qui n’est pas compliqué non plus.

Le truc pour le réussir : couvrez-le d’un voile d’hivernage lorsque le thermomètre s’aventure en dessous de -5 °C. À la plantation, enterrez un peu le pied, sous 3 à 5 cm, afin qu’il forme des racines supplémentaires. Vous pouvez le régénérer en le taillant à ras (en avril).

Espacement : 60 cm.

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer