Pilea insolens – piléa extravagant

Pilea insolens – piléa extravagant

Apportez de la délicatesse et de la grâce à l’ombre avec Pilea insolens, le piléa extravagant, une vivace facile à vivre.

9.00

En stock

En stock

Plus d’informations sur Pilea insolens, le piléa extravagant

Pilea insolens est littéralement le piléa extravagant (de insolens, l’immodéré, en latin). Cette jolie plante vivace offre en effet un très beau feuillage lustré en sous-bois.

Pilea insolens, l’extravagant feuillage

Ce sera plus pour le feuillage, insolite et décoratif, que pour la fleur, discrète et fugace, qu’on s’intéressera à Pilea insolens. Ce piléa semi-arbustif forme un dôme de feuilles en forme de goutte se terminant en une extrémité très allongée. Qui dit très allongé dit pointu et justement, cette plante ne pique pas. Car bien qu’il s’agisse d’une plante de la famille de l’ortie et même de la section Urticella distinguée au sein du genre Pilea (tout ça fait savant, non ?), Pilea insolens est incapable de la moindre piqûre, c’est une plante sans poils ni venin. Tout comme Pilea peperomioides, la coqueluche de ces dernières années, et qui appartient d’ailleurs à cette même section Urticella. Groupe de piléas intéressants car s’aventurant en altitude (jusqu’à 2700 m pour Pilea insolens), nous réservant sans doute de bonnes surprises en terme de résistance au froid.

Résistance au froid de Pilea insolens

Puisqu’on en parle, justement, de cette croissance en latitude (dans son aire d’origine) de Pilea insolens, on ne sera pas étonné de sa rusticité. Nous avons pour notre part observé qu’elle tenait jusqu’à -8/-9°C, l’inconnu commençant en dessous de ces températures. L’épaisseur de la couche de feuilles mortes déposées sur la souche à l’automne et le drainage du sol y sont sans doute pour l’essentiel.

Au jardin

C’est à l’ombre qu’on tiendra le piléa extravagant, en compagnie de fougères et autres feuillages qui craignent le soleil. Hostas, heuchères et autres lierres font d’excellents compagnons. En hiver, la plante ne déteste pas recevoir quelques rayons, qui tiennent la souche en demi-sommeil. Et dès que le thermomètre s’aventure en dessous de -5°C, la souche se met en repos, sous sa couche de feuilles mortes.

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Pilea insolens, le piléa extravagant

Taille adulte : jusqu’à 80 cm de haut, se limite plus souvent à 50 cm et se développe en largeur sur plus de 50 cm.

Exposition : ombre à mi-ombre, devient misérable au soleil.

Sol : humifère, pour plante de sous-bois. Supporte les terres lourdes dans les terrains en pente, sinon préfère les sols sableux.

Plantation : d’avril à septembre voire toute l’année en climat doux (non gélif ou près des côtes).

Adore… les ambiances de sous-bois où la litière de feuilles mortes s’accumule et dans laquelle la plante se marcotte naturellement.

Déteste… les sols nus avec une forte composante minérale, les emplacements arides ou très secs.

Le truc pour le réussir : installez la motte dans un compost de feuilles mortes (sans éléments drainant supplémentaire) et couvrez la base des tiges avec ce même compost ou des feuilles broyées, même non décomposées. Arrosez régulièrement par temps chaud en été pour éviter que la plante ne se mette en repos estival.

Espacement : 60 cm.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer