Paliurus ramosissimus – Épine du Christ de Taïwan

Une épine du Christ venue de Taïwan. Cet arbuste de mangrove pousse facilement chez nous où on appréciera sa silhouette vraiment étonnante en hiver, et son feuillage lustré. En savoir plus.

Intérêt :

floraison parfumée,intérêt hivernal,résistance à l'inondation,résistance aux embruns,silhouette graphique

Taille de la plante expédiée :

plants de 3 ans en pot de 1,5 l

Type de plante :

arbuste à feuilles caduques

12.00

En stock

Une épine du Christ à Taïwan? Paliurus ramosissimus n’est pas un imposteur, juste un cousin asiatique de l’épine du Christ (Paliurus spina-christi). Il n’y a pas de rapport entre Paliurus ramosissimus et un épisode biblique, contrairement à une petite ronce que nous cultivons. Paliurus ramosissimus est un arbuste pour l’extérieur au port singulier, puisque sa silhouette est en zig-zag.

Paliurus ramosissimus, l’épine brillante

Paliurus ramosissimus forme un buisson aussi large que haut, soit 3 à 4 m. Il porte de petites feuilles brillantes, vernissées, ce qui le distingue facilement de Paliurus spina-christi, son cousin méditerranéen. Sa floraison, jaune pâle, est assez discrète comparée à d’autres espèces. Dans la nature, il forme une semi-mangrove, c’est-à-dire qu’il est capable de pousser dans des sols soumis à une très forte salinité mais couverts par l’eau de mer non pas quotidiennement mais plusieurs fois par an. Pour les jardins de bord de mer, ce sera donc un excellent renfort des phormiums pour lutter contre le vent marin qui grille tout.

La leçon de botanique de Paliurus ramosissimus

L’épine du Christ de Taïwan est un arbuste qui, contrairement à ce que son nom laisserait penser, n’est pas très ramifié. Ses rameaux en zig-zag donnent l’impression qu’il porte de grandes feuilles composées. En réalité, ses feuilles sont simples, sur des tiges de deux types. Les axes principaux sont assez droits. Si vous coupez à ras cet arbuste (il ne supporte parfaitement), les repousses sont presque verticales. Les rameaux secondaires, eux, sont horizontaux.

Paliurus ramosissimus est un arbuste parfait pour les amoureux des formes graphiques. Si vous appréciez les ports entrelacés mais ordonnés (car l’un ne s’oppose pas à l’autre), alors il est fait pour vous, comme le sophora bonsaï d’ailleurs.

Comment cultiver cette plante

Taille adulte
4 m à pleine maturité, à peut près autant en largeur mais l’arbuste est plus large en hauteur qu’à la base.

Exposition
Soleil, supporte la mi-ombre surtout à l’état jeune.

Sol
Humifère et frais en été voire humide, ne craint pas l’eau salée.

Plantation
Toute l’année.

Adore…
Les sols riches en matière organique comme les litières épaisses.

Déteste…
Les rocailles sèches et brûlantes où il n’est pas à son mieux.

Le truc pour le réussir
Déposez un abondant paillis d’écorces de pin de petit calibre au pied, surtout en région sèche.

Espacement
4 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer