Rumex maderensis, oseille de Madère

Rumex maderensis, oseille de Madère

Faites-vous de l’oseille avec Rumex maderensis, l’oseille de Madère. Une plante vivace originale et rare, aux feuilles en forme de pointe de flèche et à la floraison vaporeuse. En savoir plus.

8.00

Poids 1.5 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque cette plante sera à nouveau disponible !

Rupture de stock

Rumex maderensis, l’oseille de Madère, est une oseille exotique, décorative par sa floraison vaporeuse et son feuillage pointu.

Une plante transformiste

Rumex maderensis, à première vue et en début de saison, rappelle le sarrasin. Ses feuilles  en forme de pointe de flèche, vert vif, sont portées par des tiges rondes. C’est au milieu du printemps que la plante forme ses fleurs, discrètes, suivies de d’une myriade de petits fruits d’abord beige puis devenant rouge au plein soleil. Lorsque la plante pousse en sol sec, en cours d’été, ses feuilles changent brusquement de teinte et deviennent alors bleutées. Une étonnante transformation ! Pour les amateurs de polygonacées (plantes de la famille de l’oseille), Rumex maderensis sera surprenante car elle rappellera, à première vue, le sarrasin de Chine (Fagopyrum dibotrys). C’est au moment de la floraison qu’on voit bien la différence entre un sarrasin et une oseille.

L’oseille de Madère, pour les sols pauvres

Rumex maderensis forme une touffe assez dense, qui ne laissera pas de place aux autres plantes. En situation très favorable, elle peut même s’avérer agressive, ce qui est très intéressant dans les emplacements où le bouton d’or et l’ortie ont leurs bastions. Car l’oseille de Madère se limite facilement. La plante a peu de racines, et pas du genre coriaces. Elle est vite ramenée à de plus modestes proportions si jamais elle dépassait le cadre qu’on lui a attribué.

Résistance au froid de rumex maderensis

Comme beaucoup de plantes que nous avons introduites récemment dans le commerce, nous ne connaissons pas avec certitude la résistance au froid de cette plante endémique de l’île de Madère. Nous la supposons de l’ordre de -6°C à -8°C mais il faudra la tester dans les régions froides pour le savoir.

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Rumex maderensis, l’oseille de Madère

Taille adulte : 80 cm avant la floraison, s’étale jusqu’à 1,50 m de large.

Exposition : Soleil ou mi-ombre. N’aime pas l’ombre dense.

Sol : Riche et frais, comme pour les oseilles. N’apprécie sans doute pas les sols très calcaires, comme tous les rumex.

Plantation : Mars à septembre pour une bonne installation de la souche.

Adore… Les sols mal drainé et toujours moites, même en terre lourde, ou les talus secs, où elle prend une drôle de teinte bleutée une fois installée.

Déteste… L’ombre des arbres persistants, où elle rend les armes.

Le truc pour la réussir : gardez un peu d’espace autour du plant pour que la plante puisse s’installer sans encombre les premiers temps. Paillez les premiers hivers, par sécurité.

Espacement 60 cm.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer