Opuntia leucotricha – oponce poilue

Opuntia leucotricha – oponce poilue

Profitez de la toison lumineuse d’Opuntia leucotricha, l’oponce à poils blancs ! Ce cactus pousse facilement et résiste jusqu’à -10°C/-12°C. Stocks limités. En savoir plus.

12.00

Poids2.2 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Opuntia leucotricha, l’oponce poilue, le cactus à poils blancs ou encore oponce pilifère, est un cactus au look bien différent des cactus classiques à raquettes avec sa toison blanche ! Une belle espèce qui prend un peu de place et n’en devient que plus spectaculaire.

Opuntia leucotricha, la toison grise

L’oponce à poils blancs se reconnaît facilement à ses grandes raquettes allongées, d’un vert clair, et couvertes d’aiguillons souples, gris très pâle. Mais il y a un piège ! Car entre ces aiguillons fins se trouvent d’autres aiguillons, bien droits et piquants, eux ! Enchevêtrés pour former une sorte de toison, ces deux types d’aiguillons assurent une défense efficace de la plante et mieux vaut ne pas y mettre les mains. Bref, Opuntia leucotricha, c’est surtout de la raquette et du poil. Il fleurit rose pâle mais de façon assez chiche, un beau sujet pouvant ne produire qu’une douzaine de fleurs dans l’année. Les fruits, rose abricot à aiguillons blancs, sont décoratifs et persistent assez longtemps sur la plante.

Résistance au froid d’Opuntia leucotricha

L’oponce pilifère est assez rustique puisqu’elle tient facilement jusqu’à -10°C et même au-delà. Lorsque l’automne est doux et sec, cet opuntia a tendance à se vider un peu de son eau, ce qui est de bon augure pour la résistance au froid. En plein vent à -9°C, nous ne l’avons pas vu abîmé. Il en va autrement lorsque le sol est détrempé et que l’atmosphère est saturée d’humidité. Ajoutez à cela une vitesse de croissance impressionnante (la plante peut atteindre 1 m en deux ans) et vous tenez ce qu’on peut appeler une belle bête !

Comment cultiver Opuntia leucotricha, l’oponce à poils blancs

Taille adulte
1,50 m dans de bonnes conditions et même davantage, pour 1,20 m de large.

Exposition
plein soleil. Ne craint pas d’être placé contre un mur qui se transforme en four en été, au contraire.

Sol
impeccablement drainé, quitte à l’enrichir en sable, perlite ou pouzzolane.

Plantation
avril à septembre dans l’idéal.

Adore…
un emplacement dégagé, sur un paillis minéral, en plein soleil. La toison de la plante lui permet de résister aux situations les plus brûlantes. Certains l’aiment chaud et l’oponce poilue tout particulièrement.

Déteste…
une terre détrempée en hiver, forcément. Les gros sujets sont moins sensibles aux épisodes humides durant l’hiver car ils forment un tronc coriace moins susceptible de pourrir. En situation sensible, préférez Opuntia scheeri.

Le truc pour le réussir
aménagez une poche de terre légère, mais sans créer une baignoire : plantez plutôt sur une petite butte (10 cm) en cas de doute. A terme cette butte disparaîtra sous la plante et sera invisible. Ne pas surnourrir d’engrais : cela encourage la formation de raquettes tard en saison, qui seront alors plus sensibles aux problèmes de pourriture hivernale.

Espacement
1,60 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer