Jubaea chilensis – cocotier du Chili

Jubaea chilensis – cocotier du Chili

Laissez-vous surprendre par le gigantisme du cocotier du Chili, Jubaea chilensis. Un palmier d’exception, mi-baobab, mi-palmier des Canaries…

 

8.00

Poids 1.2 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Jubaea chilensis, le cocotier du Chili, est un palmier exceptionnel. Par sa taille, son tempérament et ses relations avec Homo sapiens.

Jubaea chilensis, pas très cocotier mais XX-XXL

Le cocotier du Chili possède le plus gros stipe chez les plantes monocotylédones et les palmiers en particulier. Il a peu de choses en commun avec le cocotier. Il faut plutôt imaginer le croisement d’un dattier avec un baobab : les feuilles de l’un, le tronc de l’autre, et le tout en Amérique du Sud. Ce palmier pousse lentement et on le comprend. Pour édifier un stipe qui peut atteindre 1,20 m de diamètre, il lui faut quelques années. Mais c’est un faux lent. Une fois qu’il est bien démarré, il pousse de façon constante et étonnante. Un sujet de plus de 20 ans pourra prendre jusqu’à 25 cm de tronc par an et même plus, soit autant qu’un palmier du genre Trachycarpus. Mais entretemps, il aura fallu laisser la plante former une rosette large, de 2 à 3 m de diamètre, en bonne terre, arrosée en été.

Un tronc comme un baobab chez Jubaea chilensis

Nos gros sujets d’exposition à la pépinière, que nous chouchoutons, surprennent toujours lorsque nous invitons les visiteurs à les faire résonner. Car le stipe est un réservoir d’eau. Oui, ce palmier est bidon. Le stipe emmagasine des mètres cubes et fait de lui un palmier non pas de désert, mais de région à forte variation en matière de pluviométrie.

 

cocotier du Chili, Jubaea chilensis et cordyline par un matin de givre

Résistance au froid du cocotier du Chili

Jubaea chilensis, une fois bien installé, est un palmier solide. Les sujets de la pépinière, qui ont enduré une pointe à -16°C en 2011/2012, ne portent aucune séquelle. Évidemment, des plantules n’auraient pas la même résistance et il faut les protéger en dessous de 5C, le temps que passe le coup de froid.

Déplacer un Jubaea chilensis ? Pas pour les pieds tendres !

Transplanter un cocotier du Chili demande du cran. Les gros sujets ont peu de racines et surtout, un chignon de racines pas aussi fourni qu’un trachycarpus. La plante boude pendant un ou deux ans après transplantation, en motte large. Et cela pèse : jusqu’à 2 tonnes pour un sujet qui commence à peine à faire du stipe. Le risque est de voir la motte s’effondrer sous son propre poids, sans compter le risque d’écrasement du stipe par des sangles. Raison pour laquelle, souvent, on plante un cocotier du Chili là où il restera à jamais…

 

transplantation d'un gros cocotier du Chili, Jubaea chilensis

Transplantation d’un gros cocotier du Chili, Jubaea chilensis. Gros moyens techniques (et financiers…) exigés !

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Jubaea chilensis, le cocotier du Chili

Taille adulte : plus de 1 m de diamètre pour le stipe (le tronc), jusqu’à 5 m de diamètre pour la couronne de feuilles (perchée en haut du stipe) et une hauteur totale qui peut dépasser 20 cm.

Exposition : soleil. Il n’aime pas l’ombre.

Sol : riche, humifère, frais et profond. Il se moque du calcaire.

Plantation : de préférence d’avril à septembre.

Adore… les arrosages en été, mais au pied. Les canons d’arrosage dans le cœur, il n’est pas fana (on a testé pour vous).

Déteste… les sols détrempés en hiver, qui le font jaunir et il y a alors un risque de perdre la plante (on appelle cela la chlorose humide). Mais ce qu’il déteste par dessous tout, c’est la transplantation.

Le truc pour le réussir : plantez-le dans une large fosse enrichie en fumier composté, en remuant le sol en profondeur. Protégez les premières années. Enfin, dites-vous que les beaux arbres que l’on admire aujourd’hui ont été plantés par des jardiniers comme vous, patients…

Espacement : 6 m

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer