Figuier Ronde de Bordeaux

Figuier Ronde de Bordeaux

Cueillez des figues à coup sûr grâce à la figue Ronde de Bordeaux. Petite, dodue, sucrée et rustique ! Une valeur sûre.

15.00

Poids 3 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Le figuier Ronde de Bordeaux est un figuier parmi les plus sûrs car il cumule pas mal d’avantages.

Le figuier pour les climats frais

Parce que cette variété produit l’essentiel de ses fruits en plein été, elle est parfaitement adaptée aux régions à climats frais. Avec cette variété, vous ne courez pas le risque de vous retrouver avec ce figuier qui a certes de jolies feuilles mais ne donne jamais de figues, parce qu’il n’est pas adapté à la région. La figue Ronde de Bordeaux se cueille à partir du mois d’août et jusqu’en septembre (voir un poil plus tard si l’été indien est vraiment décidé à jouer les prolongations).

Ronde de bordeaux, celui qui produit petit et qui est joli

L’autre avantage de ce figuier, c’est on joli feuillage. Il n’est pas aussi beau qu’un figuier afghan mais il offre une feuille avec de longs lobes. Et il donne petit : certains de nos sujets portent déjà des fruits en cours d’été (c’est pour ça aussi qu’on les inspecte beaucoup à cette époque…). La chair est assez ferme, sucrée, le fruit rebondi et bien arrondi, la peau se fendille souvent sur les flancs mais le fruit résiste étonnamment bien aux intempéries.

Des figues, et pour longtemps

Le proverbe gascon dit que le figuier laisse toujours des héritiers (dit autrement, il vous survivra car il est increvable). Certes, mais ce n’est pas un arbre de sécheresse contrairement à ce que l’on croit souvent. Pour qu’un figuier donne, il lui faut quand même à boire et à manger. Oublié après plantation, le pauvre arbre ne donnera pas tant que cela, surtout si le sol est pauvre et qu’il souffre de la sécheresse en été.

 

Pourquoi les figues n’arrivent-elles pas à maturation ?

Si les figues ne parviennent pas à mûrir sur l’arbre, c’est que la variété n’est sans doute pas adaptée aux conditions locales et au climat des environs. En effet, lorsque la variété est mal choisie et correspond à un climat plus chaud, le figuier produit surtout des figues d’été (en réalité, d’automne). Or ces figues tardives mûrissent trop tard pour les régions froides. En région chaude, elles arrivent à maturité à partir de la première décade d’octobre. Il faut donc des arrière-saisons douces et ensoleillées pour profiter de ces variétés. La seule solution consistera donc à planter une variété de figuier qui soit adaptée au climat frais, comme ‘Verte longue d’Août’ ou ‘Ronde de Bordeaux’. Cette dernière fait partie des variétés dites unifères, c’est-à-dire à une seule génération de fruits.

(On ne voudrait pas cafter, mais les figuiers vendus en jardinerie sans précision de variété proviennent d’Italie, d’Espagne ou de Turquie et correspondent à des figuiers inadaptés au Nord…)

 

Note botanique : comme toutes les figues (et ainsi qu’en témoigne le site de notre très bon confrère de la pépinière Figues du Monde), les figuiers donnent lieu à d’innombrables sous-variétés. Ainsi la figue proposée ici est plus exactement  ‘Précoce Ronde de Bordeaux’. C’est un clone sélectionné par les pépinières Baud. Il s’agit de l’un des nombreux sous-types de la figue Violette de Bordeaux dont chaque village, voire chaque ferme du Sud-Ouest, conservait une souche qui finissait par lui être propre, un peu comme les tomates dans les villages italiens…

 

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver le  figuier Ronde de Bordeaux

Taille adulte : jusqu’à ¾ m de haut pour autant de large. La variété est vigoureuse !

Exposition : plein soleil de préférence, surtout cultivé en pot.

Sol : riche et profond. En pot, ajouter de la terre de jardin (1/4) à du terreau classique.

Plantation : toute l’année.

Adore… avoir le pied à l’ombre si le reste peut aller chercher le soleil en hauteur.

Déteste… les gros coups de froid sans protection. Tant que l’arbre n’a pas formé une souche épaisse, il peut geler en dessous de -10/-12°C. Il faut alors le protéger en climat frais. En dessous d’une ligne Nantes-Lyon, c’est souvent inutile. Attention aussi : en pot, la plante est plus gélive et il faut protéger lorsqu’il fait moins de -6°C de façon continue (gel le jour et la nuit).

Le truc pour le réussir : installez le sujet dans une terre bien enrichie. Arrosez copieusement les premières années. L’apport d’engrais n’est pas nécessaire lorsque l’arbre est bien implanté. Coupez les rejets naissant à la base (ils n’apparaissent qu’au bout de quelques années). Arrosez la plante régulièrement en été (presque quotidiennement) si vous la cultivez en pot.

Espacement : 3 m.

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer