Aloe cooperi – grass aloe

Aloe cooperi – grass aloe

Étonnez-vous avec Aloe cooperi, le grass aloe, rustique ! Un look de kniphofia, une résistance de graminée, une fleur d’aloe !

10.00

Poids1.8 kg
Résistance au froid

Intérêt

,

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Plus d’informations sur Aloe cooperi, le grass aloe

Aloe cooperi est un aloe à part, surnommé “grass aloe”. Il rappelle un Kniphofia, avec ses feuilles étroites et érigées et sa floraison en épi. C’est un des aloe les plus résistants au froid.

Aloe cooperi, l’aloe d’altitude

À la différence de bien des aloés de plaine, qui ont des feuilles charnues et en rosettes, Aloe cooperi vient d’altitude, où il pousse dans des sols frais. Son port érigé est adapté à une croissance en compagnie d’autres plantes, comme des graminées. D’où son nom de grass aloe, l’aloe graminée ou aloe herbacé, qui lui va assez bien.

Un aloe qui forme une touffe compacte

Oubliez tout ce que vous connaissez des aloes d’intérieur avec celui-ci, qui forme une touffe pas très étendue, de 40 cm, surmontée par un bouquet d’épis orange clair, sur les vieilles touffes. En gros, c’est une plante à la floraison un peu punk. En hiver, le feuillage a tendance à disparaître, pour revenir au printemps. C’est là qu’il faudra le protéger un peu, non pas contre le froid, mais contre les limaces. Comme un hosta, finalement !

Résistance au froid d’Aloe cooperi

Le grass aloe tient sans problème face aux froids de -10 à-12°C, moyennant une protection temporaire lors des coups de froid, bien sûr. Ce sont les rosettes et les racines qu’il faudra chercher à protéger. En pot, ne comptez pas sur une rusticité inférieure à -5°C/-7°C, la plante n’étant pas habituée à geler au niveau des parties souterraines. La neige, oui, le congélateur, non !

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Aloe cooperi, le grass aloe

Taille adulte : 1 m lorsqu’il est en fleurs, à peu près 50 cm en feuilles.

Exposition : mi-ombre à soleil. En situation très chaude, un peu d’ombre lui sera préférable.

Sol : frais, riche mais tout de même un minimum drainé. Vient bien en pot.

Plantation : avril à septembre dans l’idéal, en dehors des grosses chaleurs.

Adore… les arrosages copieux en été, qui sont le gage d’une plante pimpante.

Déteste… l’ombre, qui le rabougrit inévitablement, et l

Le truc pour le réussir : installez-le en massif surélevé, en sol bien drainé, là où il sera un peu accompagné par d’autres vivaces qui lui procureront un écran solaire en été, sauf si vous habitez une région assez humide. Protégez-le des mollusques, qui peuvent poser problème.

Espacement : 60 cm.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer