Agave cordillerensis

Agave cordillerensis

Agave cordillerensis – Une plante de la “Série Très Très Limitée”, cousine d’Agave americana avec de jolies stries sur le feuillage

14.00

Poids 1.8 kg
Résistance au froid

Intérêt

Taille de la plante expédiée

Type de plante

En stock

En stock

Agave cordillerensis, l’agave de la cordillère des Andes, est un agave proche d’Agave americana var. expansa et qui fait débat. C’est un agave bleu-gris, solide et fiable au jardin, aux feuilles dressées. La plante rejette mais sans plus d’entrain que cela, comparé à un Agave americana classique. Nous n’avons qu’un tout petit stock de cette plante qui figure donc dans notre” Série Très très limitée”.

Agave cordillerensis, le cousin des crêtes

Agave cordillerensis se distingue d’Agave americana par plusieurs caractères dont les plus notables :

– feuilles parcourues de larges stries transversales, que l’on retrouve chez certains agaves ;

– une inflorescence courbe et non érigée comme chez A. americana ;

– des capsules au style rapidement caduc, alors qu’ils sont longuement persistants chez A. americana.

Cette espèce a été décrite en 2008 par Joel Lodé, un passionné bien connu des amateurs de succulentes, et Guillermo Pino, chercheur de l’Université Nationale Majeure de San Marcos. La photo illustrant la présente fiche est d’ailleurs extraite de cette publication. (La seconde provient d’une observation de Michael A. Alcorn au Pérou d’une population qui se rapporte à cet Agave, image en cc-by 4.0).

Alors, Agave cordillerensis, c’est pareil qu’Agave americana ?

Chez les spécialistes de la classification des plantes, il y a deux tendances : ceux qui ont une vision large de ce que doit être une espèce et qui recommandent un nom pour une large palette de plantes (les lumpers) et inversement, ceux qui estiment qu’un minimum de variation justifie d’employer un nom différent pour désigner les plantes qui les portent (les splitters). Si vous êtes un lumper, cette plante est Agave americana var. expansa. Si vous êtes un splitter, cette plante est Agave cordillerensis. Pour nous qui sommes botanistes de formation (mais pas spécialement de la tribu des splitters), nous préférons employer la combinaison de Lodé et Pino, en attendant d’y voir plus clair… Et pour nous qui sommes jardiniers, nous adorons les stries transversales du feuillage que présente ce clone !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer