Les yuccas panachés - Tout savoir sur les variétés de yuccas de jardin à feuilles panachées - Palmiers et Compagnie

Des feuilles graphiques soulignées par un trait de jaune, de blanc ou de rose, le tout facile à vivre et très résistant. Les yuccas feuilles panachées ont tout pour eux et ils sont de plus en plus prisés dans les jardins, ce qui est mérité. Hélas, il y a beaucoup de confusion et on fait passer certaines variétés pour d’autres, ce qui créé des déceptions car la résistance au froid, le look et l’utilisation varie en fait d’un yucca panaché à l’autre. Il y en a pour toutes les situations, à condition de choisir les bons ! Voici donc un dossier sur les yuccas panachés, où vous trouverez toutes les informations pour trouver le vôtre, ou les vôtres.

yucca filamentosa Bright Edge
Yucca filamentosa ‘Bright Edge’

À tige ou sans tige ?

Les yuccas à feuilles panachées, comme les yuccas non panachés, se classent en fonction de leur développement. Les moins volumineux ne forment pas de tige. Résistants au froid, ces yuccas panachés ont aussi moins besoin de soleil. Plus un yucca panaché monte haut, et plus il lui faudra de lumière.

Les yuccas panachés qui ne forment pas de tige (acaules)

Ces yuccas panachés ne forment pas de tige et sont constitués de rosettes de feuilles seules ou en groupe mais qui pousseront toujours à ras de terre. C’est là qu’on retrouve un certain nombre de variétés, souvent jaune ou crème, parfois teintées de rouge. Certains tiennent à l’ombre, ce qui est précieux.

yucca filamentosa Bright Edge
Yucca filamentosa ‘Bright Edge’
Yucca filamentosa

Il se reconnaît à la présence de petits fils le long des feuilles, d’où son nom de yucca filamenteux. C’est un yucca qui résiste à -20°C, ne pique pas et fleurit facilement. Un must pour les jardins exotiques de climat froid et ailleurs ! Il en existe plusieurs variétés :

‘Color Guard’ : yucca à feuilles dont les bords sont verts et le milieu est marqué par une épaisse rayure jaune, avec des parties intermédiaires. Le jaune vire à l’orangé en hiver, ce qui est du plus bel effet. ‘Gold Band’ est un nom qui désigne une plante à peu près pareille.

‘Golden Sword’ : il est encore plus jaune au centre de la feuille (les bords sont verts), mais se colore peu en hiver. Lumineux. Pour certains, ce cultivar n’est pas un Yucca filamentosa mais un Yucca flaccida, espèce très proche au jardin et qui a de toute façon les mêmes mérites que Yucca filamentosa.

‘Bright Edge’ (photo ci-dessus) : les bords des feuilles sont jaune pâle, le milieu de la feuille est vert. Il est confondu avec Color Guard.

‘Ivory Tower’ : ses feuilles sont bordées de blanc pur. Il n’est jamais jaune.

Les yuccas panachés qui forment une tige courte (subcaulescents)

Ces yuccas sont représentés dans les jardins par le groupe connu sous le nom de Yucca gloriosa. Contrairement à ce que l’on entend souvent, Yucca gloriosa n’est pas synonyme de Yucca recurvifolia, dont ce n’est pas non plus une variété. Pour y voir plus clair :

– le véritable Yucca gloriosa porte des plutôt bleues, mais surtout assez raides (droites). Il pousse jusqu’à 2 m.

– Yucca recurvifolia a des feuilles vertes, ployant à partir du tiers supérieur. Il ne monte pas à plus de 1,50 m et formant une masse dense, parfois impénétrable.

Ces deux yuccas sont parfaitement résistants au froid mais leurs formes panachées sont très différentes les unes des autres. Yucca gloriosa est en fait un hybride entre Yucca recurvifolia et Yucca aloifolia.

Yucca gloriosa ‘Marginata’
Les Yucca gloriosa à feuilles panachées

Les formes panachées de Yucca gloriosa se distinguent par leur dominante bleutée, conforme au type d’origine de Yucca gloriosa, le yucca bleu résistant au froid et que certains de nos clients surnomment la cordyline bleue (ils n’ont pas tort !). Il existe une seule forme panachée de ce yucca :

– ‘Marginata’ : elle se diffuse de plus en plus dans les jardins car elle a beaucoup de mérites. Les bords des feuilles sont blanc-crème tandis que le milieu de la feuille est vert, mais avec des zones intermédiaires (chimériques) entre les deux zones. Il en ressort un effet de dégradé ou de couches de peinture. Le tout est renforcé par la coloration des parties les plus claires, en hiver, par une teinte rose. C’est le yucca tricolore ! En plus, il fleurit facilement. À la différence de la forme typique de Yucca gloriosa, la variété ‘Marginata’ ne monte pas très haut : la plante forme un tronc de 25 cm au plus et rejette beaucoup. Ce qu’elle ne fait pas en hauteur, elle le fait en profondeur, avec des axes descendant dans le sol jusqu’à 50 cm de profondeur (des rhizomes verticaux), d’où la plante peut repartir en cas de gel exceptionnel. La variété ‘Carnival’, dont on croise parfois le nom, semble être un simple synonyme de Yucca gloriosa ‘Marginata’.

Yucca filamentosa Color guard
Yucca filamentosa ‘Color Guard’
Yucca recurvifolia

Par rapport aux yuccas qui ne forment pas de tige, il n’a pas de filaments le long des feuilles et forme une rosette isolée plutôt qu’une colonie comme Yucca filamentosa. Les formes panachées de Yucca recurvifolia sont très décoratives mais ne sont pas très vigoureuses, à la différence de Yucca gloriosa ‘Marginata’. On les cultive plutôt en pot car elles craignent la concurrence en pleine terre :

  • ‘Bright Star’ : le bord des feuilles est jaune, le centre est vert-jaune. Cette variété est plus vigoureuse que la suivante.
  • ‘Banana Split’ : les feuilles sont presque entièrement jaunes. Les bords sont garnis d’un liseré vert discret et qui n’est pas présent sur toutes les feuilles. Il ne supporte pas le plein soleil, qui le grille à coup sûr. (Ce cultivar est sûrement un hybride car son port est assez différent du Yucca recurvifolia type.)
  • ‘Variegata’ : feuilles bien panachées de blanc pur (ou de jaune crème) et de vert franc, peu courantes. Attention ! La plupart des plantes figurant sous ce nom sont en fait des Yucca gloriosa ‘Marginata’.

Les yuccas panachés en arbre (arborescents)

S’il fallait rajouter de la confusion, voici qu’ici deux espèces de yucca arborescent sont confondues. Elles se ressemblent un peu mais l’une est une plante d’intérieur (elle gèle en dessous de -5°C), l’autre tient dehors jusqu’à -16°C : ce n’est pas tout à fait pareil, d’autant plus que les panachures sont différentes.

Yucca elephantipes,pied d’éléphant

C’est le vrai yucca à pied d’éléphant, poussant en intérieur. Il n’est pas rustique et c’est une plante qu’il faut garder en pot, sauf à habiter sur la côte d’Azur. Il en existe un sujet en pleine terre dans le centre de Toulouse, mais il est rabattu au sol et n’atteint pas la stature de ceux que l’on peut voir sur la Riviera. De ce Yucca elephantipes, il existe deux formes panachées, une bordée de blanc et une offrant plusieurs intermédiaires entre le blanc et le vert. Nous commercialisons quelques plants de cette dernière (sur place à la pépinière) mais avons la première pour comparaison.

yucca aloifolia Variegata
Yucca aloifolia ‘Variegata’
Yucca aloifolia, yucca à feuilles d’aloe

Il est très souvent confondu avec Yucca elephantipes. Yucca aloifolia ne forme jamais de pied d’éléphant, les tiges ne grossissant pas à la base avec l’âge. Yucca aloifolia est bien plus résistant au froid que Y. elephantipes. Il n’en existe qu’une seule forme panachée :

‘Variegata’ : le bord des feuilles est jaune alors que la bande centrale est verte et mince. Cette variété est très lumineuse, très décorative, mais féroce. Attention à ne pas l’installer trop près d’un passage !

 

Yucca angustissima
Yucca angustissima, à feuilles faussement panachées (marge naturellement claire)

 

Les faux panachés

L’inventaire des yuccas panachés ne serait pas complet sans les espèces dont la marge des feuilles se dessèche de façon uniforme (ce sont des filaments qui ne se détachent pas). De près, on a l’impression que la plante est panachée alors qu’elle ne l’est pas. C’est le cas de Yucca neomexicana et de quelques variantes (Y. angustissima). Ces plantes n’ont pas l’aspect visuel lumineux des variétés d’origine horticole dont nous avons parlé précédemment.