Rosa banksiae ‘Lutea Plena’ – rosier de Banks jaune

Rosa banksiae ‘Lutea Plena’ – rosier de Banks jaune

Accrochez le pompon et même les pompons avec Rosa banksiae ‘Lutea Plena’, le rosier de Banks jaune. Rustique, sans épine, toujours déco ! En savoir plus.

13.00

En stock

En stock

Le rosier de Banks jaune double, Rosa banksiae ‘Lutea Plena’, est une petite merveille. Il plaira même à ceux qui n’aiment pas les rosiers. Non piquant, décoratif même sans fleurs et plus rustique qu’on ne le dit !!

Les jolies guirlandes du rosier de Banks jaune

Rosa banksiae ‘Lutea Plena’ est un rosier grimpant, et même un rosier lianescent, puisqu’il peut atteindre 5 m de haut. Il forme de longues tiges fines, sans épines, élancées et souples. Ses feuilles, composées de trois folioles, ne se reconnaissent pas comme celles d’un rosier au premier coup d’œil. Mais c’est bien sûr pour la floraison en pompons jaune d’or, doubles, qu’on apprécie le plus ce rosier. Hélas, ces fleurs ne sont pas odorantes.

Rosa banksiae ‘Lutea Plena’, pour le printemps mais pas seulement

S’il se couvre de fleurs durant le mois de mai, le rosier de Banks jaune double est tout à fait convenable le reste de l’année, avec son feuillage semi-persistant. Durant l’été, il offre une frondaison de feuillages digne d’une clématite à fleurs simples, son feuillage formant comme un rideau. Plus que le froid, c’est le vent qui le met à nu en fin d’automne. Ce rosier est d’autant plu intéressant que sa souche n’est pas très encombrante : un vénérable sujet a une base de 10 cm de diamètre seulement. Cela autorise la plantation de végétaux jusqu’à son pied, sans craindre la formation d’une souche cagneuse et encombrante comme les chez les rosiers arbustifs greffés (dont on ne raffole pas à la pépinière, vous l’aurez compris).

Résistance au froid du rosier de Banks jaune double

Réputé peu rustique, Rosa banksiae ‘Lutea Plena’ est bien plus solide qu’on ne le dit. Notre souche provient d’un “trou à gelées”, vous savez, ce genre d’endroits pas rigolos en hiver : un fond de vallon où l’air humide stagne en hiver alors que le soleil n’y pénètre pas. Le pied-mère de nos sujets y a affronté -14°C en 2011-2012 sans que la floraison du printemps 2012 en souffre le moins du monde. Contre un mur exposé au sud, c’est un rosier que l’on pourra essayer dans toutes les régions, mais pas en altitude. Autre avantage : c’est un rosier qui excelle en sol mal drainé. Il lui faudra un peu de temps pour prendre ses quartiers dans une mauvaise terre, mais vous pourrez compter sur lui. Les deux premières années, ne soyez pas trop exigeant à son égard. Il saura vous remercier de votre patience !

Comment cultiver le rosier de Banks jaune double, Rosa banksiae ‘Lutea Plena’

Taille adulte
jusqu’à 5 m de haut en bonnes conditions, souvent 3 à 4 m, pour 2 à 3 de large selon la façon de le palisser. En pot, le rosier de Banks a tendance à ne pas dépasser 2 m, ce qui est bien pour une terrasse en ville.

Exposition
comme une clématite, pied à l’ombre et tête au soleil sontt de bonnes conditions pour cette liane dont les ancêtres peuplent les lisières.

Sol
frais si possible, bien que la plante montre une étonnante résistance à la sécheresse. Le calcaire, il s’en moque, les terres lourdes aussi.

Plantation
Toute l’année, sauf en région froide : de mai à juillet.

Adore…
le paillis de fumier composté à la sortie de l’hiver, comme beaucoup de rosiers. En terre sèche, arrosez-le durant les trois premiers étés afin qu’il aille voir ailleurs en profondeur si l’arrosoir y est (et en général, il y parvient).

Déteste…
les sols caillouteux et superficiels. Dans ces conditions, le réussir n’est pas impossible mais on en connaît à la pépinière qui ont dû s’y reprendre à trois fois. Le rosier doit pouvoir trouver la faille, non pas juridique mais minérale, pour aller chercher la fraîcheur en profondeur.

Le truc pour le réussir
Travaillez la terre sur 50 cm de profondeur au moment de la plantation, et sur 30 cm de large. amendez avec du compost et surtout, arrosez dès que le sol devient sec, au début. Palissez-le dès qu’il forme ses premières grandes tiges car malgré leur air menu, elles atteignent vite 3 m de long.

Espacement
3 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer