Butia eriospatha – Butia laineux

Butia eriospatha, un palmier qui tient au froid et qui décore ! Ses feuilles en fontaine, son feuillage bleu-gris, sa résistance au froid, vous aimerez tout. Et en plus, il n’est pas épineux ! En savoir plus.

Intérêt :

feuillage exotique,port graphique

Taille de la plante expédiée :

Plants de 3 ans (feuilles de 60 cm environ)

Type de plante :

arbuste à feuilles persistantes

25.00

En stock

Butia eriospatha, le butia laineux, est proche d’un palmier que l’on croise de temps en temps, Butia capitata alias Butia odorata. Butia eriospatha, à l’inflorescence colorée de rose, est pourtant plus intéressant.

Butia eriospatha, plus rustique

Bien que l’on lise parfois le contraire, Butia eriospatha s’est avéré le plus rustique chez nous. Ce beau palmier aux feuilles en fontaine, solide une fois bien installé, a résisté à la vague de froid qui a atteint -16°C en 2011/2012, chez les jardiniers qui avaient protégé le cœur. Ceux qui ont laissé faire la nature… l’on regretté. Les Butia, malgré tout, demandent une protection hivernale dans les zones de l’intérieur de la France.

Butia eriospatha, la fontaine

A la différence de certains palmiers, Butia eriospatha est beau dès les premières années. Son port en fontaine, son feuillage fin, son architecture en font une plante d’exception dès qu’il atteint 1,50 de haut. Cela demandera de 3 à 5 ans avec nos sujets, selon les conditions offertes.

De la compagnie pour le Butia

L’idéal est de le mêler à un massif de plantes vivaces durant les premières années, le temps qu’il prenne de la hauteur et toise le reste du massif, puis de le garder en isolé, encore qu’il s’accommode très bien de plantes à son pied. Car il prend lentement de la hauteur : comptez une croissance annuelle de 5 cm (en hauteur) en vitesse de croisière, une fois qu’il a formé son tronc…

Sur place, à la pépinière, vous pourrez aussi découvrir nos sujets de grande taille, en pot de 90 l (stipe de 30 cm de diamètre) et 110 l (stipe de 40 cm de diamètre), à prix très raisonnables (comme tous nos palmiers, en fait…) !

Comment cultiver Butia eriospatha

Taille adulte
5 à 6 m environ, mais demande du temps pour y parvenir

Exposition
Mi-ombre ou plein soleil, le plein soleil est mieux mais pas obligatoire

Sol
Riche et profond, avec matière organique

Plantation
La mi-avril à la fin août offre les meilleures conditions.

Adore…
La matière organique, les engrais et l’eau c’est un glouton, même s’il le cache un peu par rapport à un Trachycarpus, par exemple.

Déteste…
L’humidité stagnante ou les atmosphères confinées.

Le truc pour le réussir
Paillez généreusement le pied lors de la plantation. Protégez lorsque le mercure descend en dessous de -8°C. Emballez-le dans du voile d’hivernage pendant au moins les 3 premières années.

Espacement
3 m

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer