Nolina beldingii

Nolina beldingii

Ayez le plaisir de la plante rare sans les désagréments grâce à Nolina beldingii, une noline géante, facile à cultiver. Mais lente.

18.00

En stock

En stock

Nolina beldingii, en français la noline de Belding, est une de ces plantes à la grande stature et qui ne demande pas d’arrosage.

Une grande crinière pour Nolina beldingii

Ressemblant de très loin à un yucca, Nolina beldingii est une noline, ces plantes qui forment de longues feuilles non épineuses à leur extrémité (mais qui peuvent couper sur les bords si on n’y fait pas attention). Ces très longues feuilles ont tendance à pendre, ce qui rend cette noline assez facile à reconnaître par rapport à toutes les autres, dont les feuilles sont dressées. La noline de Belding est une espèce arborescente, formant un tronc élargi à sa base et portant plusieurs branches. La bête peut atteindre 7 m de haut dans la nature. Chez nous, elle ne devrait pas dépasser 3 à 4 m de votre vivant (et du nôtre). Il lui faut déjà 30 ans pour fleurir.

Une fois installée, cette plante a la réputation de résister à de bons froids (- 12 °C au moins et même en dessous). Elle est toutefois si peu cultivée que le recul est encore insuffisant.

Une plante menacée

Elle ne pousse que dans une toute petite région, la Baja California (le prolongement de la Californie au sein du Mexique). Et plus exactement, une petite partie de la Baja California, au sud, juste dans la Sierra de La Laguna. Nolina beldingii compterait moins de 10 000 individus adultes. Selon l’IUCN, cette espèce se trouve à la 3ème étape du funeste chemin de croix qui mène de la quasi-insouciance à la disparition dans la nature. Elle est ainsi classée comme vulnérable à cause du pâturage, des activités minières et des incendies. Le pâturage extensif constitue la menace principale. On parie qu’elle passera bientôt à l’étape n°4, comme tant de plantes sur Terre ?

Note botanique à propos de Nolina beldingii

Certains auteurs voient dans cette plante un synonyme de Nolina parviflora (autrement dit, ce seraient les mêmes plantes). Confusion qui n’est pas reconnue par les botanistes mexicains. Ce qui est amusant, dans l’histoire, c’est qu’on nous clame qu’il y a plein d’espèces encore inconnues et qu’il faut décrire mais lorsqu’on décrit une nouvelle espèce de plante, vous avez à peu près une chance sur deux (selon l’IPCC, Institut Pifométrique Palmiers & Compagnie ©) pour que cette combinaison soit considérée comme synonyme par ceux qui tiennent les listes de plantes (à peu près) à jour ! Autant dire que ça ne va pas s’arranger, du moins pas tout de suite. Plantez maintenant, admirez dans quelques années !

 

 

bandeau_separateur

Comment cultiver Nolina beldingii

Taille adulte : plus de 4 m de haut.

Exposition : il lui faut le plein soleil, malgré son air décontracté.

Sol : très bien drainé, même caillouteux.

Plantation : dans l’idéal, de la mi-avril à la fin septembre (pour la pleine terre).

Adore… les arrosages en été comme beaucoup de plantes de ce type, mais elle s’en passe très bien.

Déteste… les impatients, car c’est une plante vraiment lente. Elle peut rester longtemps à grossir dans un pot, ceci dit.

Le truc pour le réussir : travaillez bien la terre du trou de plantation pour l’aérer. Éventuellement (en région sèche l’été), posez une toile de paillage au pied.

Espacement : 4 m.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer