Kniphofia caulescens – tison en arbre

Hissez les épis avec Kniphofia caulescens, le kniphofia arborescent. Un tison du diable qui forme des tiges et qui ne passe pas inaperçu ! En savoir plus.

Intérêt :

floraison spectaculaire,plante XXL

Taille de la plante expédiée :

touffes bien établies en pot de 2 l

Type de plante :

vivace à feuilles persistantes

15.00

En stock

Kniphofia caulescens, le tison en arbre ou encore kniphofia arborescent, est une plante superbe, trop rarement cultivée. Une perle exotique, et vraiment facile à cultiver. Attention, elle n’est pas rustique partout.

Kniphofia caulescens, des rosettes haut perchées

Le tison en arbre n’est pas un arbre et n’est pas arborescent. Comme souvent, on abuse de ce mot d’arborescent (mais pas toujours). Le kniphofia arborescent forme des tiges atteignant 50 cm de hauteur. Ainsi le look de Kniphofia caulescens ne ressemble pas à celui d’un tison du diable classique, mais plutôt à un aloe, et du genre costaud. Ce kniphofia est constitué de rosettes de feuilles bleu-gris retombantes, portées par des stipes (des sortes de tronc ayant la texture de gros poireaux), qui se ramifient à leur base pour laisser la touffe gagner en largeur. Plus qu’un arbre, ce kniphofia arborescent est plutôt un buisson bas !

Des tisons pas diaboliques

Si l’aspect de Kniphofia caulescens est déjà insolite et attractif lorsqu’il n’est pas en fleur, l’apothéose vient avec l’apparition des épis à fleurs, vers le mois de juin. Au lieu d’arborer la couleur flashy des autres kniphofias, le tison en arbre fait dans les couleurs corail et jaune paille. Comme ces épis sont portés par les rosettes elles-mêmes perchées, ils sont bien visibles, mais leur couleur assez calme le vole pas toute la vedette au jardin.

Fraîcheur sans froid pour Kniphofia caulescens

Ce tison arborescent a toujours un air d’aloe venu des montagnes désertiques d’Afrique. Et cela tombe bien car c’est effectivement le cas. Mais si les aloe sont des plantes adaptées à la sécheresse, ce n’est pas le cas de Kniphofia caulescens, qui a toujours besoin d’une certaine fraîcheur au pied. Ne le mariez pas avec les cactus, il n’est pas fait pour cela. En ce qui concerne sa résistance au froid, Kniphofia caulescens est rustique jusqu’à -12°C au moins. Plus il est vieux et plus il résiste bien au froid. Tout simplement parce qu’avec l’âge, les touffes accumulent beaucoup de feuilles mortes à leur pied, ce qui procure un paillage naturel aux pousses du kniphofia enfouies dans cette masse. D’abondantes pluies hivernales l’indiffèrent totalement, lais le froid sec et prolongé va avoir tendance à abîmer le feuillage, assez fin.

Comment cultiver le Kniphofia caulescens, le kniphofia arborescent.

Taille adulte
60 à 80 cm à l’état végétatif (plus dans ces conditions très abritées et fraîches), mais près de 1,50 m lorsqu’il fleurit. Peut s’étaler sur 2 m de large.

Exposition
Soleil, aime la mi-ombre en région sèche.

Sol
Riche et frais. C’est une plante qui n’est pas faite pour les sols secs et arides.

Plantation
Mars à octobre en région à hivers doux. Peut aussi se planter en pot, toute l’année, où il est extra !

Adore…
Les terres riches et fraîches, comme dans un fossé, et la tête au soleil.

Déteste…
Les sols pierreux et secs, où il végète mais ne dépérit pas complètement : celui-là vous laisse le droit à l’erreur.

Le truc pour le réussir
Un paillis excessif au collet. Malgré son amour pour la fraicheur, ce kniphofia n’aime pas avoir un paillis trop épais au pied. Mais ce qu’il déteste sans doute encore plus, c’est qu’on déshabille le feuillage en plein été, ce qui brûle les tiges : aspect de poireau ébouillanté garanti !

Espacement
1 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer