Kunzea baxteri – rince-bouteilles de Baxter

Kunzea baxteri – rince-bouteilles de Baxter

Sortez les goupillons avec Kunzea baxteri, un rince-bouteilles cousin des callistémons, mais en plus doux et en plus arrondi. Pour climats doux.

9.00

En stock

En stock

Plus d’informations sur Kunzea baxteri, le rince-bouteilles de Baxter

Kunzea baxteri est un  rince-bouteilles au doux feuillage, dont la floraison rappelle celle des callistémons, les tenants en titre du nom de rince-bouteilles.

Port arrondi pour Kunzea baxteri

Alors que les callistémons sont souvent des arbustes au port droit, voire linéaire ou raide, c’est tout l’inverse chez Kunzea baxteri. Lui ne forme qu’un petit arbuste à la silhouette arrondie, montant lentement en hauteur. Autrement dit, Callistémon et Kunzea, c’est Laurel et Hardy : l’un est grand et effilé, l’autre est court et  en rondeurs.

Des goupillons tout ronds

Cette rondeur se retrouve dans es fleurs. Là où le callistémon fait un goupillon allongé et cylindrique, Kunzea baxteri forme des fleurs en goupillons aussi larges que long, regroupés par 3 ou 4 selon les rameaux.

Douceur et humidité pour Kunzea baxteri

Cet arbuste est clairement un buisson de climat doux, car l’espèce n’est pas réputée tenir à des froids inférieurs à -5°C. En région soumis à un climat continental, il ne faudra pas l’envisager autrement que comme un arbuste de véranda. En Bretagne et sur toute la côte Atlantique, c’est en revanche une plante d’excellent choix, sauf là où le sol est très calcaire.

 

 

bandeau_separateur

 

Comment cultiver Kunzea baxteri, le rince-bouteilles de Baxter

Taille adulte : 2 m environ, moins en largeur (1,20 m à 1,50 m environ)

Exposition : soleil, supporte la mi-ombre mais pas l’ombre.

Sol : pas trop calcaire, frais, supporte un peu de sécheresse une fois bien installé.

Plantation : mars à juin dans l’idéal, possible aussi à l’automne en climat doux et sur la côte méditerranéenne.

Adore… le granit, dans lequel il pousse dans son aire naturelle (l’Australie). C’est un amateur de temps sec en été et de temps humide en hiver, ce qui tombe bien pour nous.

Déteste… le froid sec et intense en dessous de -6°C qui dure longtemps. Il perd ses feuilles et la partie est terminée.

Le truc pour le réussir : décompactez bien le sol. Ajoutez-y du compost si la terre est pauvre en matière organique, mais évitez les copieux apports de “terreau de plantation” qui ne valent pas grand-chose. Et le fumier, c’est pour les légumes, pas pour Kunzea baxteri…

Espacement : 1,50 m.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer