Hymenocallis x festalis – Ismène, lis araignée

Hymenocallis x festalis – Ismène, lis araignée

Laissez-vous séduire par Hymenocallis, l’ismène ou lis araignée, une superbe fleur bulbeuse facile à vivre et parfumée ! En savoir plus.

9.50

En stock

En stock

Lis araignée, ismène, hyménocalle, lis du Pérou, narcisse du Pérou… En voilà bien des surnoms pour une plante qui est connue sous plusieurs noms botaniques, comme Hymenocallis x festalis, Hymenocallis × deflexa,  Ismene × deflexa… Une confusion qui lui vaut d’être injustement méconnue, comme d’autres plantes victimes de leur nom changeant. Car c’est vraiment une chouette fleur bulbeuse.

Le lis araignée pour tous, même les arachnophobes

Le lis araignée porte mal son nom car il ne fait pas vraiment penser à un autre. Chez Palmiers et compagnie, on le voit plutôt comme un narcisse façon Lady Gaga ou John Galliano. Cette fleur blanche se perche à plus de 50 cm de hauteur et déploie une corolle immaculée à cœur vert, couronnée de longs sépales. Elle est suavement parfumée mais il faut la humer de près. La comparaison avec les célébrités de papier glacé s’arrête là car le lis araignée est facile à vivre. Ce n’est pas une plante qui nécessite une équipe d’astreinte pour rester en vie et nous avons été surpris de son bon caractère malgré des mauvais traitements.

L’ismène, en pot ou en pleine terre

Le lis araignée est assez frileux mais tient tout de même en pleine terre jusqu’à -10°C. C’est un bulbe à feuilles caduques, et qui se contentera donc d’une couche de feuilles mortes en hiver. Comme c’est une amaryllidacée (et non pas une plante de la famille des lis, les liliacées), les rongeurs ne s’y intéressent pas. Cultivée en pot, la plante est toutefois vraiment facile à garder : on range le pot en automne dans un placard et on ressort au printemps !

 

Note botanique : ce nom d’ismène, et même d’Hymenocallis vous fait penser à quelque chose de… féminin ? Les botanistes du XIXème siècle, dont le machisme atteignait des sommets, ont trouvé que cette fleur faisait penser à une “jolie membrane” (καλός ὑμήν). C’est fin et léger, n’est-ce pas ? C’est Salisbury qui a eu l’idée de cette combinaison. Un affreux type pas #metoo du tout, mais dont il faut bien se coltiner la nomenclature latine, car c’est la règle…

Comment cultiver Hymenocallis x festalis, l’ismène ou lis araignée

Taille adulte
60 cm environ, un peu plus en fleur

Exposition
plein soleil. Ne fleurit pas beaucoup à l’ombre.

Sol
léger mais pas trop pauvre et surtout sec en fin d’été.

Plantation
toute l’année en pot, mars à juin en pleine terre.

Adore…
les terres sableuses enrichies de compost très mûr, où le bulbe enterré en profondeur (10 à 15 cm) sera plus facile à garder en pleine terre.

Déteste…
la soucoupe pleine d’eau sous le pot en plein été. C’est un coup à la voir péricliter rapidement.

Le truc pour le réussir
en pot comme en pleine terre, positionnez le bulbe assez profondément. Pensez à arroser la plante comme les autres tant qu’elle reste en végétation, mais interrompez les apports lorsque le feuillage flétrit.

Espacement
30 cm.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer