Fuchsia excorticata – fuchsia en arbre

Osez le fuchsia en arbre, Fuchsia excorticata, insolite et XXL ! Feuillage bronzé, fleur étrange et croissance rapide sont ses meilleurs atouts. En savoir plus.

Intérêt :

couleur bronze,floraison insolite,XXL

Taille de la plante expédiée :

plant de 30 cm et plus

Type de plante :

arbuste semi-caduc

11.00

Rupture de stock

Fuchsia excorticata, le fuchsia en arbre, est un fuchsia tout à fait à part. C’est un petit arbre à l’écorce très décorative, au look radicalement différent des autres fuchsias !

Fuchsia excorticata, le fuchsia en arbre venu des antipodes

Le fuchsia en arbre ne vole pas son nom puisqu’il peut dépasser 10 m de haut pour 30 cm de diamètre à sa base (certains disent même qu’il peut atteindre 15 m de haut et 60 cm de diamètre). Si dans son environnement c’est une force de la nature, il ne dépasse guère 3 à 4 m chez nous, allez savoir pourquoi. Rapidement, la tige se desquame à la façon d’un bouleau pour adopter une texture très décorative, d’un fauve rosé foncé, d’où son nom (“excorticata”, l’écorce qui se décolle). Le feuillage, teinté de brun, est brillant et vigoureux.

Résistance au froid de Fuchsia excorticata

Le fuchsia en arbre est plus résistant que la plupart des fuchsias à grosses fleurs puisqu’il résiste jusqu’à -10°C. Pour cela, le sujet doit déjà avoir passé quelques années en terre et avoir formé une souche. Ce fuchsia est caduc dans les régions à hivers froids, perdant ses feuilles au cours des premières gelées. Son ennemi numéro 1, c’est l’humidité stagnante et non le froid. Vous avez lu ça partout dans nos fiches, nous le savons, mais on ne le répétera jamais assez !

Attention, fuchsia spécial

La fleur de fuchsia excorticata est un accessoire assez discret : elle est magnifique mais longue d’à peine 1 cm. La couleur de la fleur du fuchsia en arbre varie au cours des jours. Elle s’ouvre  bleue et verte et devient rouge-rosé après fécondation avant de faner. Ce phénomène n’a pas d’utilité connue mais pourrait correspondre à l’éducation des butineurs, la fleur rose n’offrant que du pollen alors que la fleur bleue et verte offre du pollen et du nectar. La couleur de la fleur indique au visiteur ce qu’elle a à offrir en particulier lorsqu’elle tourne au rouge. Par ailleurs, fuchsia excorticata porte du pollen bleu, ce qui n’est pas des plus communs. Malgré tout, la fleur est peu voyante. Bref, ce n’est pas vraiment pour cela qu’on le plante, mais pour sa couleur étrange, comme tant de plantes néo-zélandaises, et pour son écorce décorative.

Le fuchsia en arbre est un fuchsia vraiment à part, fait pour les jardiniers esthètes. Fuchsia excorticata n’est pas un fuchsia à offrir à cette personne qui cultive des pélargoniums dans des seaux métalliques de récupération (avec ou sans le faux puits en vrais pneus).

Un fuchsia arborescent à pousse rapide

Fuchsia excorticata est un arbuste racé, au teint bronzé et au corps tronc sculptural. Il est un peu anonyme au début, le temps de se forger sa personnalité au jardin, ce qui ne prend pas longtemps, puisqu’il peut pousser de 1,2 m en une saison, et même plus. Plantez-le à côté de Phormiums, de l’arbre à liège de Nouvelle-Zélande, de fougères et autres astélias et voilà une scène des antipodes : kei te pai ahau (“je me sens bien”, en maori). Et si vous êtes motivé, retenez son nom en maori : kotukutuku. Les Maoris en faisaient grand usage car les fruits sont comestibles.

Comment cultiver Fuchsia excorticata, le fuchsia en arbre

Taille adulte
Plus de 3 m, et même davantage en climat océanique (5 m et plus)

Exposition
Mi-ombre de préférence. Supporte le plein soleil en terre fraîche, et une ombre légère.

Sol
Riche en matière organique, même un peu argileux. Supporte un peu de calcaire.

Plantation
Mars à septembre dans l’idéal.

Adore…
L’humus et le BRF bien décomposé. Arbuste de sous-bois avant de gagner la canopée, ce fuchsia apprécie les sols riches n matière organiques et très poreux.

Déteste…
Les sols mal drainés : en hiver, les racines en contact permanent avec l’humidité ne pardonnent pas. “Racines qui trempent en janvier, sujet à remplacer en mai”.

Le truc pour le réussir
Amendez le trou de plantation avec du BRF composté ou un compost maison assez fibreux. Garnissez le pied avec un paillis organique qui laisse bien passer l’air, comme des écorces de pin ou de la paillette de lin.

Espacement
2,50 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer