Bananier noir – Musa balbisiana ‘Atia Black’

Mettez du noir avec Musa balbisiana Atia Black, ou Thaï Black, un beau bananier noir aux tiges noires et au feuillage soyeux. Pour climat doux ou culture en pot. En savoir plus.

Intérêt :

couleur insolite,feuillage exotique

Taille de la plante expédiée :

plant de 40 cm et plus

Type de plante :

vivace semi-persistante

18.00

En stock

Le bananier noir, Musa balbisiana ‘Atia Black’, est aussi appelé ‘Thaï Black’ ou encore ‘Thaï Noir’. Bref, un bananier noir, et qui nous vient de Thaïlande. Mais surtout, un très beau, et très soyeux bananier !

‘Atia Black’, un bananier noir et soyeux

Ce beau bananier noir est ainsi appelé à cause de ses tiges (ses stipes) et ses pétioles qui prennent une teinte pourpre-noir, alors que les feuilles sont bleu-vert clair, d’aspect très mat et satiné. Le contraste qui en résulte est tout à fait saisissant. Et ce bananier est un régal à caresser, doux et soyeux au toucher. On est loin des Cylindropuntia, qu’il faut regarder de loin !

Une croissance rapide mais pas trop

La plante, lorsqu’on lui laisse la place et qu’on la nourrit de façon copieuse, prend vite ses mètres de hauteur, le tout pouvant culminer à 5 m. Nous disons “pouvant” car si ce bananier résiste à de petites gelées, ce n’est pas un bananier aussi rustique que le bananier du Japon. Il se comporte particulièrement bien en pot, à la différence d’autres bananiers qui s’affament rapidement.

Résistance au froid de ‘Atia black’

Le bananier noir ‘Thai Black’ ou ‘Atia Black’ fait partie des bananiers que l’on peut garder dehors dans les régions les plus clémentes, mais guère ailleurs. Là où le mercure s’aventure en dessous de -5°C, il lui faudra une protection particulièrement renforcée, et en dessous de -10°C, il ne restera plus grand-chose de ces belles tiges noires.

Le papa de la banane plantain

Musa balbisiana, dont Atia black / Black Thaï (et dont le bananier noir est une forme particulièrement décorative) est le père de la banane plantain (Musa x paradisiaca). Musa balbisiana donne des bananes de gros calibre mais pleines de graines, donc immangeables telles quelles. De plus, pour voir fructifier ce bananier, il faut que les stipes (les troncs) ne subissent aucun gel, et ce pendant plusieurs années (3 à 4 ans sous nos climats), le temps qu’il monte à fleurs. Autant dire que c’est une plante à cultiver pour l’esthétique et le feuillage.

Comment cultiver le bananier noir,  Musa balbisiana Atia Black ou ThaI Black

Taille adulte
5 m et plus en situation non gélive. Se limitera à 1,50 m là où il repart de la souche chaque année.

Exposition
mi-ombre ou soleil. Ce bananier aime plus la lumière que les autres.

Sol
Riche et fertile, mais un peu moins exigeant que les autres bananiers.

Plantation
Mai à juillet dans l’idéal, toute l’année en pot (pour une culture sous abri en hiver).

Adore…
Les arrosages copieux, qui traduisent son origine asiatique de climat particulièrement arrosés.

Déteste…
Les pots trop petits, où il végète et ne se développe pas.

Le truc pour le réussir
Installez-le soit dans un grand pot (30 l au moins) avec une fertilisation régulière, soit en pleine terre, pour les endroits particulièrement abrités. Dans ce cas, apportez de la corne broyée en grosses quantités dès le départ, en la mélangeant bien à la terre.

Espacement
2 m.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer